Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix tourbillon (d) : mandour, le premier gagnant de mandesha

Autres informations / 05.04.2012

Prix tourbillon (d) : mandour, le premier gagnant de mandesha

Premier

produit de la championne Mandesha (Desert Style), Mandour  (Smart Strike) est devenu son premier gagnant

à l’issue du Prix Tourbillon (D). Sous les yeux de sa propriétaire-éleveur, la

princesse Zahra Aga Khan, le petit alezan a fait des difficultés pour rentrer

dans sa stalle de départ. « Plus par peur que par caractère», a expliqué son

mentor, Alain de Royer Dupré, après la course. Placé en dernière position par

Christophe Lemaire, Mandour a été froid dans le parcours. À l’entrée de la

longue ligne droite, Grand Audition (Westerner) et Mainsail (Oasis Dream)

allaient plus facilement que lui. Pourtant, déboîté en pleine piste, Mandour a

accéléré en progression pour rejoindre Mainsail et prendre sûrement sa mesure.

Dans sa façon de faire, il nous a rappelé son oncle, Mandali (Sinndar), lorsqu’il

avait débuté victorieusement dans le Prix du Pré Catelan (B) à Longchamp. Il

est néanmoins moins bouillant et plus petit, mais exécute ce qu’on lui demande,

sans trop en faire dans le parcours. « En débutant, il avait fait un gros écart

en sortant, nous a rappelé Alain de Royer Dupré. C’est un gentil cheval, mais

il est peureux. Il a beaucoup bougé dans les stalles et Christophe avait peur

qu’il se soit fait mal. Il l’a mis derrière et à la fin, il nous a montré un

éclair de classe, comme sa mère qui avait cette faculté de changer de vitesse.

Il avait très bien travaillé avec des chevaux d’âge de niveau Gr2 et il allait

avec eux. Je ne sais pas encore vers quel type d'épreuve il se dirigera car il

va y avoir une répartition des chevaux des autres entraîneurs. C’est un petit

cheval, ravissant, qui est bien fait. Il se déplace de façon magnifique et

possède un bel équilibre. De fait, il est petit mais a de l’étendue. »

Rappelons que Mandour est engagé dans le Prix du Jockey Club, l’Irish Derby et

le Juddmonte Grand Prix de Paris (Grs1).

UN FILS

DE MANDESHA

Mandour

est donc le premier produit de Mandesha. Également élevée par la princesse

Zahra Aga Khan, cette dernière a été l’une des meilleures pouliches de sa

génération. De plus, elle a fait preuve d’éclectisme en remportant les Prix

d’Astarté (devenu le Prix Rothschild) sur le mile, le Prix Vermeille sur 2.400m

et le Prix de l’Opéra sur 2.000m. Il s’agit là de ses trois victoires de Grs1

obtenues à 3ans. Ensuite, elle s’est classée deuxième du Grand Prix de

Saint-Cloud et des Nassau Stakes (Grs1). Mandour est aussi le neveu de Mandali,

vainqueur de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) sous la houlette de

Jean-Paul Gallorini.