Prix vamos (e) : ouri met en lumiere thomas henderson

Autres informations / 18.04.2012

Prix vamos (e) : ouri met en lumiere thomas henderson

Trois

quarts frère de Clodovil (Danehill), Ouri (Dansili) a remporté la deuxième

course de sa carrière dans le Prix Vamos (E). Une victoire dans laquelle le

talent du jeune Thomas Henderson a été mis en lumière. Longtemps à

l’arrière-garde, il ne s’est pas affolé et a laissé les animateurs, qui ont été

trop vite, venir à lui dans la phase finale. Après avoir pris la mesure

d’Alonso (Green Tune), cheval élevé en Espagne, la fin de parcours n’a été

qu’une formalité. « C’est un cheval qui préfère attendre, racontait Jean-Claude

Rouget, entraîneur d’Ouri, après la course. Il n’aime pas aller devant mais, la

dernière fois, à Saint-Cloud, il n’a pas eu trop le choix, car il n’y avait que

quatre partants. Il aime venir dans les chevaux. Ouri est un cheval utile avec

lequel on va essayer de remonter les lettres. » Bien que fils de Dansili, Ouri

n’a pas été gêné par le terrain qui s’est nettement assoupli au cours de

l’après-midi. Ouri a beaucoup pris du côté maternel et son père de mère est

Linamix, d’où son aptitude au terrain souple. En début de carrière, Ouri

défendait la casaque de Daniel Trèves, avant d’être vendu à l’amiable à Joël

Séché et Jean-Pierre Dubois.