156e derby du midi (l) : lidari réussit son test sur la distance classique

Autres informations / 25.05.2012

156e derby du midi (l) : lidari réussit son test sur la distance classique

En

remportant le 156e Derby du Midi, Lidari (Acclamation) a fait briller les

couleurs de Son Altesse Aga Khan sur l’hippodrome du Bouscat. Le pensionnaire

de Jean-Claude Rouget a remporté la deuxième Listed de sa carrière, après sa

victoire dans le Prix Maurice Caillault (L) à Saint-Cloud, en début d’année.

Lors de sa dernière sortie dans le Prix Noailles (Gr2), il semble clair que

Lidari ne s’est pas adapté au terrain très lourd. Cette fois-ci, il descendait

de catégorie et retrouvait un terrain plus léger. Mais il abordait pour la

première fois la distance de 2.400m, ce qui constituait un vrai point

d’interrogation au regard de ses origines. Lidari s’est montré assez brillant

pendant le parcours, étant placé en dernière position du peloton par Christophe

Lemaire. Pourtant, la course a été menée à une allure régulière par Ominous

(Oasis Dream). À l’entrée de la dernière ligne droite, Lidari était décalé par

son jockey et venait, complètement en dehors, sur la ligne des premiers, avec

des ressources. Son jockey lui a alors demandé le maximum et Lidari a pris la

mesure de ses adversaires, gagnant avec une longueur et demie d’avance.

Jean-Claude Rouget a confié : « Aujourd’hui c’était un test sur 2.400m. C’était

un pari osé car son père est un étalon sprinter et sa mère était bonne sur

1.600m. Il n’est pas du tout né pour ça et il a couru 1.200m à 2ans. Un cheval

de 2.400m, ça ne s’improvise pas. La course a été régulière, il a été un peu

brillant et, dans le dernier tournant, il a été obligé de virer au large, mais

c’est normal, chacun prend sa place. Je pense que la classe a compensé. Les

valeurs établies du lot n’étaient pas très élevées. Maintenant, on va essayer

de lui trouver un Gr3 sur une distance intermédiaire. Pourquoi pas le Guillaume

d’Ornano (Gr2) à Deauville. Mais pas le Prix Eugène Adam, c’est une course que

je déteste. 2.000m de ligne droite, ça n’intéresse personne, sauf les Anglais

qui ont l’habitude de courir sur ce type de parcours. Il faut absolument faire

quelque chose. En tout cas, c’est un poulain qui me plaît beaucoup. »

OMINOUS

COURAGEUX

En tête

depuis le départ, Ominous s’est montré courageux dans la phase finale pour

conserver la deuxième place. En effet, il a subi trois attaques, celles de

Sorellino (Chichicastenango), Syndic (Sinndar) et de Coeur à Coeur

(Carlotamix). Ces trois concurrents ont fini dans un mouchoir de poche, étant

séparés par un nez.

LE FRÈRE

DE LARISTAN

Lidari

est issu d’une souche de l’élevage de Jean-Luc Lagardère. Il est né de Laxlova

(Linamix), une double lauréate de Listed, une première fois sous les couleurs

de son éleveur dans le Critérium du Languedoc (L), puis une seconde fois dans

le Prix Casimir Delamarre (L), sur la piste de Longchamp et sous les couleurs de

Son Altesse Aga Khan. Lidari est un fils d’Acclamation et a pour frère Laristan

(Sinndar), un lauréat du Derby du Languedoc (L), pour Jean-Claude Rouget, avant

d'être exporté ensuite en Australie, et ce avec succès, puisqu'il a pris

plusieurs accessits au niveau Gr1. Suite à Lidari, Laxlova a une 2ans par

Motivator et un yearling par Zamindar. La 2ans se nomme Lidiyana, elle est

toujours déclarée sous les couleurs de S. A. Aga Khan et est placée à

l’entraînement chez Xavier Thomas-Demeaulte.