Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Alain peltier : « nous aurons droit à un beau crystal cup »

Autres informations / 15.05.2012

Alain peltier : « nous aurons droit à un beau crystal cup »

Jeudi,

sur l’hippodrome du Lion-d’Angers, se déroulera l’Anjou Loire Challenge (L),

cross-country de 7.300m. Pour la troisième année consécutive, cette course

s’inscrit dans le cadre du challenge européen du Crystal Cup. Dix-sept partants

seront au départ, dont six concurrents étrangers venus d’Angleterre et

d’Irlande. Alain Peltier, Président de l’hippodrome du Lion-d’Angers, est l’un

des instigateurs de ce challenge.

A DEUX

JOURS DE L’ECHEANCE, QUE PENSEZ-VOUS DE L’EDITION 2012 DU CRYSTAL CUP ?

C’est un

succès. Tout d’abord, c’est la première année que nous enregistrons autant de

partants dans l’Anjou Loire Challenge. Ensuite, l’esprit du Crystal Cup est

présent grâce à la venue de six concurrents anglais et irlandais. C’est ce que

nous espérions obtenir au fil du temps. De plus en plus d’étrangers viennent

s’essayer sur nos parcours français. Il y a un aspect sportif et international

qui est très intéressant et encourageant. Cette année, je pense que le lot est

tout de même assez relevé et que nous aurons droit à une belle course.

AVEZ-VOUS

NOTE UNE CERTAINE EVOLUTION DEPUIS LE LANCEMENT DE CE CHALLENGE ?

Auparavant,

chacun restait chez soi. Depuis le lancement du Crystal Cup, les étrangers

viennent courir de plus en plus sur les hippodromes français. Ce qui était l’un

de nos objectifs premiers.

EN

PARLANT D’OBJECTIF, QUELS SONT LES VOTRES DESORMAIS?

En

premier lieu, poursuivre cet échange entre pays. Mais, surtout, réussir à

convaincre les entraîneurs français de se déplacer plus régulièrement à

l’étranger. Ils ne sont que trop peu à le faire. Ensuite, nous continuerons à

mettre l’accent sur la qualité d’accueil des concurrents étrangers (hôtels,

boxes, pistes d’entraînement, etc.) ainsi que le développement de notre

communication à plus grande échelle de façon à ce que le challenge du Crystal

Cup prenne davantage d’ampleur à l’avenir.