Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Arqana breeze-up : contrastee

Autres informations / 13.05.2012

Arqana breeze-up : contrastee

Contrastée

: c’est le terme qui résume le mieux la vente breeze-up d’Arqana, qui s’est

tenue ce samedi à Saint-Cloud. On y a vu le meilleur, comme un top-price à

420.000 € pour une fille de Galileo, présentée par Mocklershill et achetée par

Emmanuel de Seroux pour le Prince Sultan Al Kabeer, et qui devrait rester à

l’entraînement en France. Cette pouliche représentait le croisement magique

entre l’étalon vedette de Coolmore et une fille de Danehill. C’est le record

pour le breeze-up français, et le deuxième top de l’année lors des ventes de

2ans montés européennes après les 500.000 Guinées enregistrées à Tattersalls

plus tôt dans l’année. Mais on y va aussi du moins bon, comme le recul du taux

de vendus à 71,81 % contre 78,17 % l’an dernier, celui du prix moyen (de 62.315

€ à 56.776 €), et du prix médian (de 50.000 € à 42.000 €). Avec les amiables,

le taux de vendus s’établit tout de même à 84 %, contre 85 % l’an dernier. Mais

le fait que les ventes à l’amiable aient été si nombreuses est le signe que le

marché était hésitant. Les grands absents de cette année étaient les hommes de

Prime Equestrian, qui avaient beaucoup investi sur cette vente lors des deux

précédentes éditions, notamment l’an dernier où ils avaient acheté pas moins de

vingt-sept lots. Prime Equestrian avait dépensé plus de 1,6 million d’euros

l’an dernier. Cette absence a évidemment pesé sur le dynamisme de la vente et

explique en partie le recul du chiffre d’affaires. Les motifs de satisfaction

existent néanmoins. Les acheteurs internationaux étaient présents, et sont

venus de Hongkong, du Qatar, d’Arabie Saoudite, du Japon, de Scandinavie, ou

encore de Malaisie. De nombreux lots parmi ceux qui se sont le mieux vendus,

comme le "top-price", les achats de Mandore International Agency pour

des clients du Qatar ou le mâle de Galileo acheté par Hugo Merry, resteront à

l’entraînement en France. Démarcher des investisseurs laissant leurs achats à

l’entraînement sur notre sol était l’une des missions avouées par Arqana : elle

est réussie.

 

LES

FAITS MARQUANTS

LA FILLE

DE GALILEO POUR LE PRINCE SULTAN AL KABEER…

#129

FEMELLE 420.000 € GALILEO & CLASSIRA, PAR DANEHILL

Vendeur

: Mocklershill

Acheteur

: Narvick International

Cette

fille de Galileo (la seule femelle du "top étalon" inscrite au

catalogue) a fait grimper les enchères jusqu’à 420.000 €. Après Michael

Fitzpatrick, et Eddie O’Leary, Guillaume Gorse est intervenu tout à la fin,

mais c’est Emmanuel de Seroux (Narvick International) qui a eu le dernier mot.

Le courtier nous a appris : « Je l’ai achetée pour le Prince Sultan Al Kabeer,

membre de la famille royale d’Arabie Saoudite. Elle va rester en France, mais

nous ne savons pas encore chez quel entraîneur. C’est une magnifique pouliche,

avec un superbe pedigree, et qui s’est très bien présentée. Nous ne pensions

pas la payer autant, mais nous la voulions vraiment… » Le courtier a également

acheté le lot 70, un mâle de Medaglia d’Oro, pour le même client, et pour 45.000

€. « C’est un très bon marcheur », a-t-il confié au sujet de ce poulain.

 

… ET LE

MALE DU "TOP ETALON" CHEZ NICOLAS CLEMENT

#79 MALE

140.000 € GALILEO & SWEET STREAM, PAR SHANTOU

Vendeur

: Hawthorn Villa Stud

Acheteur

: Hugo Merry

Le

deuxième produit de Galileo inscrit au catalogue, et le seul mâle, reste en

France. Ce fils de Sweet Stream (Shantou), lauréate du Prix Vermeille (Gr1), a

été acheté par Hugo Merry. Le courtier britannique nous a simplement informé

que le poulain irait à l’entraînement chez Nicolas Clément.

 

UN BON

MEDAGLIA D’ORO POUR DES INVESTISSEURS DU QATAR…

#82 MALE

170.000 € MEDAGLIA D’ORO & THUNDER BAYOU, PAR THUNDER GULCH

Vendeur

: Brown Island Stables

Acheteur

: Mandore International Agency

Joli

coup de pinhooking de Brown Island Stables (John Collins) pour le lot 82,

acheté 10.000 $ à Keeneland, en septembre 2011, et vendu 170.000 € à Mandore

International Agency (Nicolas de Watrigant). Le courtier a acheté ce poulain

issu de la souche maternelle de Halfbridled, double lauréate de Gr1 aux

États-Unis, pour des investisseurs du Qatar. Il nous a expliqué: « Le poulain

va aller à l’entraînement chez Mikel Delzangles. Ces clients avaient déjà connu

de jolis succès avec des chevaux achetés aux breezeup, il y a deux ans, avec un

produit d’Invincible Spirit et un d’Indian Ridge qui ont gagné, puis Qizween

(Muhtathir) l’an dernier, et ont donc voulu continuer d’investir dans ce

marché. Le poulain est très course, il a fait un breeze sérieux, et a un bon

bilan vétérinaire. Et mes clients adorent Rachel Alexandra, une fille de

Medaglia d’Oro également… Nous l’avons payé un peu cher, mais c’est un très bon

poulain. »

 

… AINSI

QUE LE SEUL ROCK HARD TEN DU CATALOGUE

#120

MALE 105.000 € ROCK HARD TEN & BINYA, PAR ROYAL SOLO

Vendeur

: Haras du Saubouas

Acheteur

: Mandore International Agency

Après le

fils de Medaglia d’Oro, Nicolas de Watrigant est monté jusqu’à 105.000 € pour

enlever le seul fils de Rock Hard Ten inscrit au catalogue. Le courtier a

détaillé : « Je l’ai acheté pour les mêmes investisseurs en provenance du

Qatar, mais je ne sais pas encore chez quel entraîneur il va aller. J’étais

allé le voir au haras du Saubouas, et il me plaisait beaucoup. Il a un très

beau modèle, et s’il s’est montré un peu vert lors de son breeze, car c’était

la première fois qu’il voyait le gazon, sur ce qu’il m’avait montré à

Saubouas,  c’est un très bon poulain. Et

puis, c’est le frère de Be Perfect (Street Cry), qui s’annonce bon. Je pensais

qu’il ferait ce prix. » Le poulain avait été présenté yearling à Keeneland, où

il avait été racheté pour 120.000 $.

 

UNE

FILLE DE SHAMARDAL POUR DARLEY

#158

FEMELLE 190.000 € SHAMARDAL & GHANAJ, PAR CAERLEON

Vendeur

: Bansha House Stables

Acheteur

: Richard O’Gorman

Très

remarquée lors des breezes de vendredi, cette soeur de Free Roses est passée

sous la bannière Darley pour 190.000 €. Richard O’Gorman, accompagné par David

Loder, a signé le bon et a expliqué : « John Ferguson est très content de

l’avoir eue. Elle va sûrement aller à l’entraînement en Grande-Bretagne.  C’est une très belle pouliche, et nous avons

connu beaucoup de succès avec les poulains présentés par Con Marnane. »

 

UNE

DESCENDANTE DE MAGIC OF LIFE POUR LA FAMILLE NIARCHOS

#36

FEMELLE 160.000 € HIGH CHAPARRAL & MISTY HEIGHTS, PAR FASLIYEV

Vendeur

: Mocklershill

Acheteur

: Course Investment Corp.

Fille de

Misty Heights (Fasliyev), lauréate de Listed en Irlande, et quatrième des

Moyglare Stud Stakes (Gr1), cette soeur de Greyfriarschorista (King’s Best),

deuxième du Spring Cup (L), a donné lieu à une bataille entre David Redvers et

Didier Genin, conseillé par Timmy Hyde, qui se tenait à ses côtés. C’est

finalement le Français qui l’a emportée pour 160.000 €. Il nous a confié : « Je

l’ai achetée pour la famille Niarchos, Alan Cooper étant absent. Nous connaissons

bien la famille, car c’est une descendante de Magic of Life (Seattle Sew),

lauréate des Coronation Stakes (Gr1) pour la casaque Niarchos. C’est une

pouliche très course, élégante et qui marche bien. Nous avons un peu dépassé le

prix que nous nous étions fixé, mais elle le mérite. »

 

UN

PRODUIT DE MARJU POUR HONGKONG

# 22

MALE 150.000 € MARJU & MADRID BEAUTY PAR SENDAWAR

Vendeur

: Grove Stud

Acheteur

: John Egan

Ce

deuxième produit de Madrid Beauty (Sendawar), qui a été lauréate en plat, à

Angers, a fait monter les enchères jusqu’à 150.000 €. C’est John Egan qui a eu

le dernier mot. Il a expliqué: « Je l’ai acheté pour Hongkong. Son père, Marju,

a des statistiques incroyables là-bas. J’ai beaucoup aimé le breeze du poulain.

Il a beaucoup de présence. Il va avoir besoin de temps, mais il va en avoir,

car il ne courra certainement pas avant un an. Pour le moment, il va partir en

Irlande. Je pensais le payer plus cher… » La mère du poulain est une soeur de

deux placés de Listed, Fibonacci (Alzao) et Northern Blue (Night Shift). C’est

la souche maternelle de Gairloch.

 

ENCORE

UN ACHAT POUR HONGKONG

#71 MALE

125.000 € DUTCH ART & SHOWERY, PAR RAINBOW QUEST

Vendeur

: Oak Tree Farms Stables

Acheteur

: Anthony Stroud

Après

quelques péripéties, Anthony Stroud a finalement payé 125.000 € pour ce mâle de

Dutch Art, tête de liste des étalons première production l’an dernier, et d’une

mère qui a déjà produit Bestam (Selkirk), placé de Listed. Le courtier nous a

expliqué : « Je l’ai acheté pour Hongkong. C’est un très beau poulain,

athlétique, qui a réalisé un très bon breeze. J’aime beaucoup son consignor,

puisque je leur ai acheté Sir Gerry et Society Rock. »

 

LE SEUL

SANDWAKI DEPASSE LES 100.000€

#76 MALE

120.000 € SANDWAKI & STATIA, PAR ANABAA

Vendeur

: The Channel Consignment

Acheteur

: Blandford Bloodstock

Le seul

poulain de Sandwaki (dont les premiers produits ont 3ans) inscrit au catalogue

a passé facilement la barre des 100.000 €.Premier produit de sa mère, Statia

(Anabaa), une soeur de Silver Pond (Act One), lauréat des Prix Hocquart et du

Grand Prix de Deauville (Grs2), le poulain a été acheté 120.000 € par Blandford

Bloodstock. Richard Brown a expliqué : « Je l’ai acheté pour un client qui

préfère rester anonyme, mais il va aller à l’entraînement chez Marco Botti, à

Newmarket. C’est le premier poulain que j’ai vu, et c’est celui que je

préférais. Le point d’interrogation est son père, qui n’a pas encore beaucoup

de produits. Mais il était très bon à 2ans et le peu de partants qu’il a eus

ont bien couru. Vu le breeze qu’il a fait, cela vaut le coup de prendre le

risque. »

 

LE FRERE

DE POSEIDON ADVENTURE POUR DIDIER PROD’HOMME

#146

MALE 110.000 € ANY GIVEN SATURDAY & FANNY CERRITO, PAR GULCH

Vendeur

: Mocklershill

Acheteur

: Agence Caballis

Ce frère

de Poseidon Adventure (Sadler’s Wells), deux fois deuxième du Preis Von Europa

(Gr1), a attiré la convoitise des entraîneurs français, mais c’est finalement

Didier Prod’homme qui l’a acheté pour 110.000 €, pour un client belge.

 

UN BEAU

PINHOOKING DE PHILIP PREVOST-BARATTE

#142

FEMELLE 105.000 € TURTLE BOWL & EJINA, PAR HIGHEST HONOR

Vendeur

: Écurie Prévost-Baratte

Acheteur

: MAB Agency

Belle

opération de pinhooking pour Philip Prévost-Baratte, qui avait acheté cette

soeur de la bonne Regina Ejina (Muhtathir) pour 35.000 €, et qui l’a vendue

105.000 € à Marc-Antoine Berghgracht, qui l’a acquise pour Anthony Forde.

Philip Prévost-Baratte a vendu les dix poulains qu’il présentait lors de ce

breeze-up, une belle satisfaction pour ce jeune consignor français, qui nous a déclaré:

« Je suis très content de nos résultats. Nous avons vendu la totalité de nos

lots, dont un à l’amiable, qui passait le premier, ce qui n’est jamais évident.

Mes clients sont satisfaits, ils ont réalisé de bons profits, et je remercie

les acheteurs qui nous ont encore fait confiance. Le marché était très

sélectif, mais ce qui est bien se vend bien. Il existe un vrai intérêt à ce que

cette vente se développe. Et j’espère maintenant que Lucayan (Turtle Bowl) va

réaliser une grande performance dans la Poule d’Essai des Poulains ! »