Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Auteuil, gras savoye grand steeple-chase de paris (gr1) : un "grand steeple" aux multiples visages

Autres informations / 19.05.2012

Auteuil, gras savoye grand steeple-chase de paris (gr1) : un "grand steeple" aux multiples visages

Auteuil

va vivre sa plus grande journée ce dimanche, celle du Gras Savoye Grand

Steeple-Chase de Paris (Gr1). 5.800m, vingt-trois obstacles et… aucune

certitude. C’est le crédo de l’édition 2012 du championnat des steeple-chasers

qui servira de support au Quinté avec ses dix-neuf partants. « Un "Grand

Steeple" à dix-neuf partants sera forcément semé d’embûches », nous a

confié Emmanuel Clayeux, représenté cette année par Rhialco (Dom Alco) et Net

Lovely (Network). Le professionnel du Centre de la France a mis le doigt sur

l’élément qui peut changer la physionomie de la course : le nombre de partants.

Depuis la création de la course, c’est arrivé à seulement quatre reprises qu’il

y ait un chiffre aux alentours des dix-neuf partants. Et, cette année, il n’y

aura pas non plus de grandissime favori, puisque les préparatoires nous ont

laissé dans le flou. D’un autre côté, ce "Grand Steeple" 2012 nous

permettra de révéler LA vérité et d’établir une hiérarchie, après le suspense

de ce printemps.

MID

DANCER SUR LES TRACES DE KATKO ET HYÈRES III

Le

champion Mid Dancer (Midyan) va tenter de remporter pour la troisième fois le

"Grand Steeple" et de rejoindre ainsi dans la légende Katko et Hyères

III qui, eux, l’avaient remporté de façon consécutive. Spécialiste de la

course, puisque lauréat en 2007 et 2011, mais aussi deuxième en 2009 et troisième

en 2008, Mid Dancer connaît parfaitement le parcours et, à ce niveau, cela peut

faire la différence. Excellent aussi en haies, discipline dans laquelle il a

enlevé la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) en 2006, le protégé de

Christophe Aubert sait tout faire et, malgré ses 11ans, il demeure la star du

"Grand Steeple". Sa préparation pour arriver sur la grande épreuve a

été similaire à celle de l’an dernier, excepté qu’il ne s’est pas imposé dans

le Prix Ingré (Gr3). Il a même fini troisième, assez loin de Net Lovely et

Rhialco. Mais le terrain était éprouvant et son pilote, Sylvain Dehez, n’a pas

voulu lui infliger un effort démesuré à trois semaines du "Grand

Steeple". Dimanche, il pourrait récolter les fruits de sa prudence.

QUART

MONDE FACE À UN PARI DIFFICILE

Véritable

miraculé, quasiment condamné après sa tentative dans le Grand Steeple-Chase de

Waregem, Quart Monde (Network) n’a fait que progresser depuis le mois de mai

2011. L’an passé, à pareille époque, il avait gagné le Prix Maréchal Foch, le

"Grand Steeple" des gentlemen-riders. Cette année, il s’aligne dans

le "vrai Grand Steeple" avec les Prix du Président de la République

et Montgomery (Grs3) dans sa besace. Son mentor, François Nicolle, a respecté à

la lettre sa fiche de route pour le préparer. La longue distance ne sera pas un

problème pour lui, car il faut rappeler qu’il allait très bien lorsqu’il est

tombé dans le Prix La Haye Jousselin (Gr1), en fin de parcours. Excellent

finisseur, il peut mettre tout le monde d’accord, même si les statistiques sont

en sa défaveur. Depuis 1980, aucun cheval ayant porté victorieusement 72 kilos

dans le "Président", n’a réussi à gagner par la suite le "Grand

Steeple".

RHIALCO

ET NET LOVELY POUR LA PREMIÈRE D’EMMANUEL CLAYEUX

Emmanuel

Clayeux participera pour la première fois au "Grand Steeple" et, qui

plus est, avec deux premières chances : Rhialco et Net Lovely. Sauteur

d’avenir, auquel nous avons attribué une JDG Jumping Star dès sa victoire de

débuts en steeple, Rhialco s’est affirmé comme un cheval de premier plan.

Deuxième du Prix La Haye Jousselin, il se gère beaucoup mieux qu’avant et il

devrait donc tenir les 5.800m. Son jockey, Christophe Pieux, qui participera à

son vingtième "Grand Steeple", lui a donné un parcours sage pour prendre

la deuxième place du Prix Ingré. Il arrive au "top" au bon moment et

peut faire mouche, d’autant plus que son pilote a déjà monté les principaux

chevaux en vue (Rubi Ball, Remember Rose, Mid Dancer, Net Lovely). Invaincue

depuis le 19 juin 2011, Net Lovely a pris une autre dimension cette saison,

gagnant deux préparatoires : les Prix Robert de Clermont Tonnerre et Ingré. À

6ans, elle est au "top" de sa forme et elle fait figure de lauréate

potentielle du "Grand Steeple", même si elle devra avoir bien

récupéré de son Prix Ingré. Il lui faut en effet du temps entre ses courses.

RUBI

BALL, MALGRÉ LES DOUTES

Rubi

Ball (Network) a un compte à régler avec le Grand Steeple. Deuxième en 2011,

son jockey David Cottin avait alors suivi les ordres en reprenant son

partenaire, avant le tournant final. Et il avait été battu sur le plat par Mid

Dancer. Mais Rubi Ball demeure un vrai champion, peut-être plus à son aise à

l’automne. Sa préparation n’a pas été idéale puisqu’il reste sur une cinquième

place et une chute. Mais il faut rappeler que, l’an dernier, il était également

tombé dans le Prix Murat (Gr2) avant de courir sa valeur dans le Grand Steeple.

2012 pourrait donc être son année. Entraîneur de Rubi Ball, Jacques Ortet sera

aussi représenté par Quick Fire (Double Bed) lequel fera parler sa tenue

puisqu’il a obtenu de très bons résultats sur des distances supérieures à

5.000m (trois fois deuxième du Grand Prix de Pau).

PISTOLET

ROUGE AU SOMMET DE SON ART

Comme

Net Lovely, Pistolet Rouge (Shaanmer) a enlevé deux préparatoires : les Prix

Troytown et Murat, en allant devant. Cette fois, il lui sera plus compliqué

d’avoir ses aises, tout seul aux avant-postes. Mais il n’a jamais été aussi

fort. Son compagnon d’entraînement chez Guy Cherel, Cokydal (Cadoudal), aura

pour lui son métier.

POUR

ALLER ACCROCHER UNE PLACE

Tous les

autres concurrents peuvent espérer décrocher une place. C’est le cas des trois

protégés de Jean-Paul Gallorini, Remember Rose (Insatiable), Quarouso (Lavirco)

et Shannon Rock (Turgeon). Remember Rose sera confié à Ruby Walsh et

l’expérience de ce dernier, alliée au talent passé du vainqueur de l’édition

2010, peut l’amener à l’arrivée. Quarouso a déçu dernièrement, mais il a prouvé

qu’il était un sauteur de qualité. Shannon Rock est un peu tendre pour une course

de ce genre, mais sa tentative dans l’édition 2012 va lui permettre de

s’endurcir. Troisième vainqueur du "Grand Steeple" en lice, Polar

Rochelais (Le Balafré) n’a pas fourni sa valeur dans le Prix Ingré, sur un

terrain trop lourd pour lui. Légèrement blessé à son retour de la course, tout

est maintenant rentré dans l’ordre, mais son entourage attend de voir l’état du

terrain pour confirmer sa participation. Prometteur troisième du Prix William

Head (L), pour son premier passage de la piste extérieure, Sadler’sflaure

(Ballingarry) a le droit de viser une place, tout comme Surgeon de Sivola

(Turgeon), qui apprécierait l’alourdissement du terrain, Parigny (Tagula), bon

finisseur et Grand Charly (Le Triton), lauréat du dernier Prix Ferdinand

Dufaure (Gr1), qui a eu une préparation sur les balais. Quant à Karibiksturm

(Samum), Chavoy (Saint des Saints) et Peldero (Pelder), ils auront pour eux

leur expérience.