Kasbah bliss revient sur ses terres

Autres informations / 27.05.2012

Kasbah bliss revient sur ses terres

LONGCHAMP

 

Au départ du Prix Vicomtesse Vigier (Gr2), on  trouve Kasbah bliss (Kahyasi), plus revu

en  France depuis son sacre dans le Qatar

Prix du Cadran (Gr1). Cet hiver, le champion d'Henri de Pracomtal a couru deux

fois à Meydan, terminant notamment à la cinquième place du Dubai Gold Cup

(Gr3). Mais, à chaque fois, il a été malheureux, notamment dans ce Gr3 où la

course a dû être interrompue à cause de la chute mortelle d'un concurrent.

Après cette escapade orientale un peu décevante, Kasbah Bliss retrouve

Longchamp et un parcours qu'il apprécie. Il avait terminé à la deuxième place

de cette épreuve en 2010. Autre élément positif pour Kasbah Bliss, il aura

sûrement son terrain. En effet, les fortes chaleurs de ces derniers jours ont

fait sécher les pistes. Mais le pensionnaire de François Doumen va trouver sur

sa route un nouveau venu parmi l'élite des stayers, usuelo (Epalo). Le protégé

de Jean-Luc Guillochon vient de faire une entrée fracassante parmi l'élite,

s'imposant avec facilité dans le Prix de Barbeville (Gr3). Il devançait Prairie

star (Peintre Célèbre), tac de boistron (Take Risks) et ivory land (Lando),

qu'il retrouve au départ. Usuelo les a battus nettement ce jour-là, une

revanche semble donc improbable. C'est ainsi que l'on attend avec impatience

l'affrontement entre Kasbah Bliss et Usuelo.

 

Prairie star ne doit pas être oublié

Lauréat du Prix Hocquart en 2011, Prairie Star s'est

reconverti cette année sur les longues distances. Victime d'un parcours

exécrable le jour de sa rentrée, dans le Prix Right Royal (L), le pensionnaire

d'Élie Lellouche a montré ce dont il était capable dans le Prix de Barbeville

(Gr3), terminant à la deuxième place. Monté au sein du peloton par Christophe

Soumillon, Prairie Star avait bien fini.

Également présentée par Élie Lellouche, miss lago (Encosta

de Lago) avait terminé deuxième du Prix Royal-Oak (Gr1). Avec une course dans

les jambes et un poids de 54,5 kilos, elle peut courir en progrès.

 

Tac de Boistron répond toujours présent

Tac de Boistron est la " note " du Prix de

Barbeville. Longtemps en retrait, il avait tracé une très belle ligne droite

pour prendre la troisième place. Le pensionnaire d'Alain Lyon est très régulier

et fait toutes ses courses. Néanmoins, cet adepte des pistes pénibles n'aura

pas son terrain à Longchamp dimanche.

 

L'inconnu Joshua Tree

Deuxième du Canadian International (Gr1), remporté par sarah

lynx (Montjeu), Joshua tree (Montjeu) court pour la première fois en France. Le

pensionnaire de Marco Botti

gagne rarement mais se place souvent. Il est difficile de le

situer, mais il pourrait créer une petite surprise.

Il ne faut pas non plus oublier altano (Galileo), un

Allemand facile lauréat de Listed sur 3.200m et vainqueur du "St

Leger" italien (Gr3). Dur à l'effort, il peut menacer les Français.