Kentucky derby (gr1) : le jour de julien leparoux

Autres informations / 05.05.2012

Kentucky derby (gr1) : le jour de julien leparoux

Aucun

cheval français ne sera au départ du Kentucky Derby (Gr1), samedi, à Churchill

Downs. Mais il y aura bien un "FR" dans la course : Julien Leparoux.

Le jockey tricolore, évoluant aux États-Unis, sera associé à Union Rags (Dixie

Union), le favori de la course. Deuxième du Breeders’ Cup Juvenile (Gr1), ce

poulain a été battu de peu dans le Florida Derby (Gr1, 3e), l’une des

meilleures préparatoires au Derby. « Le cheval est encerclé dans les stalles

par des chevaux rapides comme Daddy Long Legs, Take Charge Indy et Dullahan, a

confié Michael Matz, mentor d’Union Rags. Ces chevaux-là pourraient donc nous

pousser. Nous savons qu’ils ont de la vitesse. Le cheval va très bien et Julien

devra avoir une bonne position dans le parcours. » Union Rags pourrait donc

permettre à Julien Leparoux de remporter son premier Kentucky Derby, l’épreuve

mythique des États-Unis. Dans la "course aux roses", on suivra le

seul Européen engagé: Daddy Long Legs (Scat Daddy). Ce pensionnaire d’Aidan

O’Brien a enlevé le UAE Derby (Gr2) avec la manière. Il a néanmoins

complètement échoué dans le Breeders’ Cup Juvenile (12e). Sa tactique

consistant à aller de l’avant pourrait néanmoins lui permettre de conserver une

place. Représentant les couleurs de Godolphin, Alpha (Bernardini) pourrait

réaliser le rêve du Cheikh Mohammed, en gagnant le Kentucky Derby. Battu d’un

nez dans les Wood Memorial Stakes (Gr1), il peut jouer les tout premiers rôles.

Héros du Breeders’ Cup Juvenile, Hansen (Tapit) est un peu oublié par les books,

mais il n’a jamais déçu.