Le barometre des classiques par pierre laperdrix

Autres informations / 24.05.2012

Le barometre des classiques par pierre laperdrix

À moins

de deux semaines du "Jockey Club", les dés sont jetés et les

préparatoires ont été courues. Aucun favori ne se dégage et ils seront

certainement beaucoup à se présenter à Chantilly le premier dimanche de juin.

Du côté des pouliches, la semaine qui vient de s’écouler n’a pas fait évoluer

les valeurs. Il faut attendre le "Saint-Alary" (Gr1).

 

PRIX DU

JOCKEY CLUB

• FRENCH

FIFTEEN FAVORI DU "JOCKEY CLUB"

Hermival

(Dubawi) a choisi de s’orienter vers les 2.000 Guinées du Curragh (Gr1). À une

semaine d’intervalle, on peut raisonnablement penser qu’il ne sera pas au

départ du "Jockey Club". Dès lors, French Fifteen (Turtle Bowl), qui

ne le suit pas au Curragh, sera certainement le favori du "Jockey

Club". Il n’a été battu que de peu par Camelot (Montjeu) et la

"ligne" des trois premiers des 2.000 Guinées de Newmarket est

certainement la bonne en Europe.

EKTIHAAM, UN ANGLAIS POSSIBLE DANS LE "JOCKEY CLUB"

Entraîné

par Roger Varian – qui connaît une bonne réussite quand il vient en France –

Ektihaam (Invincible Spirit) a réalisé une grande performance dans les Dante

Stakes (Gr2). Il n’a trouvé que Bonfire (Manduro), qui sera le principal rival

de Camelot à Epsom, pour lui barrer le chemin du succès. L’entourage d’Ektihaam

souhaite garder le cheval sur des distances aux alentours de 2.000m et le

"Jockey Club" est une possibilité. Les Dante Stakes ont fourni des

écarts clairs et nets et Ektihaam, longtemps attentiste, a montré quelque chose

dans ce Gr2, même s’il a été battu. S’il vient à Chantilly, il disposera d’une

toute première chance.

 

PRIX DE

DIANE-LONGINES

VALYRA, LA GROSSE SENSATION DE LA SEMAINE

Vendredi,

à Chantilly, une pouliche de niveau Groupe s’est imposée dans le Prix de

Brunehaut (D). Présentée par Jean-Claude Rouget, Valyra (Azamour) a surclassé

l’opposition en deux foulées. Elle n’en était qu’à sa deuxième sortie et

possède beaucoup d’avenir devant elle. Sûrement tardive et peu démonstrative le

matin, elle n’avait pas été engagée dans le Prix de Diane-Longines (Gr1). Il

reste le recourt à la supplémentation si elle veut courir, mais S.A. Aga Khan

dispose aussi d’autres pouliches comme Dalkala (Giant’s Causeway) et Sagawara

(Shamardal) pour le classique cantilien. Et Valyra peut aussi se diriger sur

des courses comme le "Royaumont" (Gr3) ou le "Malleret"

(Gr2), sur 2.400m. En attendant de connaître le chemin que va prendre son

entourage, Valyra intègre tout de même le baromètre.