Le spectre de st nicholas abbey sur camelot

Autres informations / 01.05.2012

Le spectre de st nicholas abbey sur camelot

Ce

week-end, l’actualité hippique sera dominée par les classiques outre-Manche, à

Newmarket. En attendant ces grands rendez-vous, l’actualité de ce début de

semaine concernant ces rendez-vous est attribuée à Aidan O’Brien, qui a parlé

de Camelot.

Sans

penser que l’histoire se répète forcément dans les courses, on peut, avant

samedi, effectuer un parallèle entre l’édition 2012 des Qipco 2.000 Guinées

(Gr1) et celle de 2010. Il y a deux ans, St Nicholas Abbey (Montjeu), grand

favori, ne terminait que sixième de l’épreuve dominée par Makfi (Dubawi). Les

paramètres se réunissent pour que l’histoire cherche à se réécrire de la même

façon. Comme St Nicholas Abbey en son temps, Camelot est invaincu à 2ans et a

remporté le Racing Post Trophy (Gr1). Comme en 2010, Mikel Delzangles, qui

entraînait Makfi, présente un cheval aux limites mal cernées encore, Hermival

(Dubawi). Camelot, l’épouvantail, est comme St Nicholas Abbey. C’est à

l’évidence un bon cheval, mais son statut de grand favori reste fragile et les français

Hermival, French Fifteen (Turtle Bowl) et Abtaal (Rock Hard Ten) peuvent tout à

fait, comme Makfi, dominer les anglais et irlandais cette année. Sur le site de

betting exchange Betfair, Camelot est actuellement proposé aux alentours de

2,7/1 et des bookmakers comme Williams Hill en font le grand favori à 2,1/1.

Pourtant, dans le Daily Mail, Aidan O’Brien s’est montré très prudent

concernant la candidature de Camelot et il a même fait un parallèle avec St

Nicholas Abbey : « C’est seulement maintenant que St Nicholas Abbey dévoile

tout son potentiel. On l’a vu au Breeders’Cup ou, plus récemment, à Meydan. Il

lui a fallu du temps pour revenir au top après son printemps de 3ans. Et

peut-être l’avais-je trop "forcé" en vue des "Guinées"

[d’ailleurs, St Nicholas Abbey était en eau dans le rond de présentation des

"Guinées", ndlr]. Avec Camelot, je ne veux pas reproduire la même

erreur. Je ne regarde les "Guinées" que d’un oeil ; je ne l’ai pas

"gratté". Ses travaux se sont néanmoins bien passés et si quelque

chose n’allait pas, il ne serait pas au départ. » Sans prédire – ce que nous ne

souhaitons pas – un dégel de Camelot, il est évident que c’est un favori

prenable. Le team français a une belle carte à jouer samedi. Ce week-end,

l’actualité hippique sera dominée par les classiques outre-Manche, à Newmarket.

En attendant ces grands rendez-vous, l’actualité de ce début de semaine

concernant ces rendez-vous est attribuée à Aidan O’Brien, qui a parlé de

Camelot.

LE

SPECTRE DE ST NICHOLAS ABBEY SUR CAMELOT TALWAR SUPPLÉMENTÉ DANS LES 2.000

GUINÉES…

Talwar

(Acclamation) a été supplémenté lundi dans les Qipco 2.000 Guineas (Gr1).

Gagnant de Gr3 à 2ans, il a remportéune Listed pour sa rentrée le 14 avril. Il

est proposé entre 25/1 et 40/1 par les bookmakers au betting des

"Guinées".

…ET LADY

MARCHWOOD DANS LES 1.000 GUINÉES

Invaincue

en deux sorties, Moonstone Magic (Trade Fair) a été supplémentée lundi dans les

Qipco 1.000 Guineas (Gr1) de Newmarket. Elle va y tenter un pari osé, car elle

n’a débuté que cette année, le 13 avril. Mais, huit jours plus tard, elle a

empoché les Fred Darling Stakes (Gr3), à Newbury, en laissant à presque quatre

longueurs sa plus proche rivale.

GOLDEN

LILAC ENGAGÉE DANS LES DALHIA STAKES

Golden

Lilac (Galileo) est engagée dans les Dalhia Stakes (Gr3), disputées dimanche à

Newmarket. La pouliche du Gestu¨t Ammerland, gagnantede la Poule d’Essai des

Pouliches et du Prix de Diane-Longines (Grs1) à 3ans, n’a plus été revue depuis

sa troisième place dans le Prix Guillaume d’Ornano (Gr2) en août 2011. Courues

sur une distance de 1.800m, les Dahlia Stakes connaissent aussi la candidature

de Timepiece (Zamindar), lauréate des Falmouth Stakes (Gr1) l’année dernière.