L’eleve des "marais" domeside remporte un nouveau grand prix espagnol

Autres informations / 23.05.2012

L’eleve des "marais" domeside remporte un nouveau grand prix espagnol

Candidat

au Premio Corpa (B, 3.000m), grande épreuve espagnole, préparatoire au Grand

Prix de Madrid (A), ce dimanche à la Zarzuela, Domeside (Domedriver) s’est

imposé facilement. Ce cheval qui a grandi aux Marais, en France, défend les

couleurs de Safsaf Canarias, celles d’Anthony Forde. En Espagne, il fait partie

de l’élite des chevaux d’âge, où il compte trois victoires dans des grands

prix. La troisième, il l’a obtenue dans ce Premio Corpa. Installé en quatrième

position d’un peloton de cinq unités, il s’est montré un peu brillant en début

de course. De fait, Jérémy Crocquevieille, associé au cheval espagnol de

l’année, entre Copas (Sakhee), menait à une allure peu élevée. À l’amorce du

tournant final, Domeside et Julien Grosjean ont entamé leur effort en

épaisseur, prenant de vitesse Entre Copas, qui, malgré un bon retour, n’a pu

inquiéter Domeside pour le succès. Rappelons que Julien Grosjean est

actuellement en deuxième position au classement des jockeys ibériques, avec

quinze victoires, derrière le Tchèque Vaclav Janacek. En début de réunion, se

disputait également le Premio Cria Nacional (C), une compétition dans laquelle

se présentait le meilleur cheval de la péninsule, Abdel (Dyhim Diamond),

quatrième de Listed en fin d’année, à Saint-Cloud. Le partenaire de Jérémy

Crocquevieille a bondi de sa stalle, prenant deux longueurs d’avance à ses

rivaux dès le départ, sur un parcours de 1.800m. Son pilote n’a pas cherché à se

battre avec lui et, lorsqu’il a bougé les bras, à l’entrée de la ligne droite,

Abdel s’est détaché très facilement, passant le poteau avec cinq longueurs

d’avance en ayant simplement continué dans son action. Après sa facile rentrée

victorieuse dans le Premio Memorial Duque de Albuquerque (A), alors qu’il

n’était pas prêt, Abdel a de nouveau impressionné. En Espagne, il n’a

véritablement aucun cheval à sa mesure et il devrait revenir en France,

peut-être cet été, puisqu’il vise le Gran Premio Claudio Carudel (A), le

"Moulin de Longchamp" madrilène, à la mi-juin