Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Longchamp:classe et hargne

Autres informations / 13.05.2012

Longchamp:classe et hargne

Les deux

Poules d’Essai (Grs1) ont livré des verdicts très différent au niveau de la

limpidité de leurs interprétations. D’un côté, Beauty Parlour (Deep Impact) a

gagné plus facilement qu’il n’y a paru chez les pouliches. De l’autre, à

l’issue d’un finish à couteaux tirés, c’est Lucayan (Turtle Bowl) qui s’impose,

étant le seul à prendre l’avantage sur Veneto (Panis), cheval de jeu de

Dabirsim (Hat Trick). L’étoile du Sud-Ouest, invaincu à 2ans, a, cette fois,

clairement montré qu’il ne pouvait pas rivaliser avec les meilleurs sur 1.600m.

Trente cinq minutes plus tôt, Beauty Parlour a prouvé qu’elle pourrait tenir

les 2.100m du Prix de Diane-Longines (Gr1). C’est une vraie championne, capable

de régner sur sa génération tout au long de la saison. Sa victoire n’a pas paru

très éclatante, mais, après le parcours malheureux– longtemps à l’extérieur –

qu’elle a eu, il est normal qu’elle ne gagne pas de très loin. À Royal Ascot,

dans les St James’s Palace Stakes (Gr1), Frankel (Galileo) avait eu un parcours

catastrophique et, pourtant, il avait gagné. Frankel comme Beauty Parlour

habitent sur la même planète, celle des cracks. Seule une crack pouvait gagner

dimanche après un tel parcours. La victoire de Lucayan a amené elle aussi son

lot de joies, malgré le funeste accident, après le poteau, de Furner’s Green

(Dylan Thomas), troisième du classique. Les propriétaires de Lucayan, Ahmed

Mouknass et Tony Forde font confiance à la France. Ils achètent et font

entraîner une majorité de leurs chevaux sur notre sol. Et, deux ans après la

rétrogradation de Liliside (American Post) – dont la propre soeur, Lily

America, était non partante dans la Poule d’Essai des Pouliches –, c’est une

très belle compensation que leur a apportée Lucayan. Cette victoire c’est celle

aussi de Turtle Bowl, étalon en France au haras de la Reboursière et de

Montaigu, qui devient classique. La victoire de Lucayan, c’est la victoire de

ceux qui ont cru en Turtle Bowl et au juste retour des choses. Dans l’histoire,

François Rohaut, basé dans le Sud-Ouest, remporte là sa troisième Poule d’Essai

en huit ans, après les succès des Torrestrella et Tie Black chez les pouliches.