Philippe peltier nous parle de de vous a moi et ozamo

Autres informations / 18.05.2012

Philippe peltier nous parle de de vous a moi et ozamo

De Vous

à Moi (Sinndar) est en forme. Il s’élancera dimanche dans le Gras Savoye Prix

Ferdinand Dufaure (Gr1) pour tenter de remporter son premier Gr1, mais aussi sa

première course ! En effet, De Vous à Moi a toujours fait partie des bons

chevaux, mais n’a encore jamais réussi à dominer ses adversaires. En dernier

lieu, dans le Prix Jean Stern (Gr2), le 28 avril, il s’en est fallu de peu pour

qu'il s’impose. Il montrait ce jour-là sa meilleure valeur, malgré le terrain

pénible. Il n’était battu que d’une courte encolure par Saint Palois (Saint des

Saints), après avoir mené la course de bout en bout. Rencontré jeudi au

Lion-d’Angers, son entraîneur, Philippe Peltier, nous a confié : « Il a très

bien récupéré, même si nous aurions pu penser que cela avait été une course

dure pour lui. Il ne soufflait pas après l'épreuve et n’avait perdu que cinq

kilos le lendemain. C’est vraiment peu. Mais cela s’explique par le fait qu’il

soit très froid à l’effort. Il ne donne jamais tout ce qu’il a et il est dur

comme du marbre. Dimanche, nous opterons pour la même tactique de course.

Partir en tête, sans s’occuper de personne. Je pense qu’il est en mesure de

répéter sa dernière valeur.» Ozamo (Alamo Bay) avait surpris son entourage par

sa contre-performance dans le Prix Jean Granel (L) le 22 avril dernier. Mais

les explications étaient claires : la course n’avait pas été assez rythmée et

Ozamo s’était trop usé sur son mors. Depuis, il a continué à se préparer et son

dernier travail de mardi fut concluant, selon son entraîneur, Philippe Peltier

: « Il a travaillé sur 2.400m sur le plat, mardi matin. C’était un très bon

travail. Il est en forme et s’est calmé le matin à l’entraînement, ce qui le

rend plus facile à préparer. Je pense qu’il aura son mot à dire dans le Prix La

Barka (Gr2), dimanche, car la course sera plus rythmée à mon sens. Il y aura

des concurrents anglais au départ et ils ne sont pas réputés pour faire de faux

train. Cela nous avantagera. Nous allons adopter la même façon de courir :

partir sage et se rapprocher dans la ligne d’en face pour essayer d’y prendre

la tête. Il a toujours gagné ses courses en prenant la tête de bonne heure.

Nous n’allons pas le changer. Nous verrons bien. »