Power : ça peut "faire tilt

Autres informations / 05.05.2012

Power : ça peut "faire tilt

La

presse britannique s’est focalisée durant tout l’hiver sur Camelot. Le fils de

Montjeu a impressionné dans le Racing Post Trophy (Gr1), ce qui l’a placé

favori des books pour les classiques britanniques. C’est pour cela qu’il

monopolise l’attention médiatique. La pression est sur lui et pas sur les

autres. Elle n’est pas sur Power (Oasis Dream), son compagnon d’écurie, qui

dispose pourtant d’une vraie chance. Ne terminant jamais plus loin que deuxième

en six sorties à 2ans, il a battu l’an dernier un cheval comme Dragon Pulse

(Kyllachy), qui a montré ce qu’il savait faire dans le Prix de Fontainebleau

(Gr3). Samedi, Power sera monté par Ryan Moore. Son profil rappelle celui de

Rock of Gibraltar (Danehill). Quand ce dernier a gagné les "Guinées"

en 2002, il n’était pas favori. Ce rôle revenant à Hawk Wing (Woodman).