Prix bruleur (b) : al malek, le cinquieme du prix djebel

Autres informations / 05.05.2012

Prix bruleur (b) : al malek, le cinquieme du prix djebel

Comme

son pendant pour les femelles, le Prix Basse Pointe (B), le Prix Brûleur (B) a

changé de conditions. Désormais, ces deux compétitions ne se courent plus sur

2.000m, mais sur le mile. De par leur position dans le calendrier, elles ne

préparent pas aux Poules d’Essai, tout en laissant la possibilité de s’orienter

ensuite vers les Prix Paul de Moussac (Gr3) et Jean Prat (Gr1). Élevé au Haras

du Quesnay, l’Allemand Al Malek (Anabaa) a gagné ses deux premières sorties,

avant de terminer honnête cinquième du Prix Djebel (Gr3), derrière le trio

French Fifteen-Abtaal-Hermival, qui sera en lice dans les 2.000 Guinées de

Newmarket (Gr1). À cette occasion, il faisait sa rentrée et s’était montré un

peu brillant. Mais, avec un bon parcours, il ne devrait pas être loin de la

vérité. D’autant que l’état de la piste ne sera pas un problème pour lui. Le 3

mars dernier, à Chantilly, Jalmud (Orpen), candidat à cette "B", a

remporté le Prix du Belvédère (D) devant Lucayan (Turtle Bowl), futur lauréat

du Prix Aymeri de Mauléon (L). Ensuite, il a été dominé dans un bon lot

(quatrième), mais ses lignes sont favorables. Cependant, il est plus confirmé

sur des pistes en sable et le terrain très souple pourrait ne pas l’avantager.

Élément sur la montante, qui vient de perdre son statut de maiden, So Beautiful

(Zamindar) doit être encore capable de progresser.