Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de brunehaut (d) : valyra, en pouliche de groupe

Autres informations / 19.05.2012

Prix de brunehaut (d) : valyra, en pouliche de groupe

L’impression

visuelle laissée par Valyra (Azamour) dans le Prix de Brunehaut (D) a été très

plaisante. La pouliche de Son Altesse Aga Khan est arrivée à la "Mère

Marie" avec énormément de ressources. En un instant, elle est apparue

comme une évidence. Rien ni personne ne pouvait l’empêcher de conserver son

invincibilité. Lorsque son jockey, Christophe Lemaire, lui a demandé de

s’allonger, uniquement aux bras, Valyra a filé au poteau, très aisément. Bien

née, puisque fille de Valima (Linamix), lauréate du Prix Imprudence (Listed à

l’époque), Valyra a tous les atouts pour être une très bonne pouliche, bien

qu’elle ne soit pas engagée dans les classiques. Nous lui attribuons donc une

JDG Rising Star. En attendant le retour de sa pouliche, Jean-Claude Rouget,

entraîneur de Valyra, a expliqué : « La dernière fois, elle avait bien gagné,

mais elle avait l’aide de la décharge de Thomas Henderson. Aujourd’hui, c’était

différent, mais elle s’impose facilement. Elle n’avait pas débuté plus tôt car

elle était un peu ronde. Elle n’est pas engagée dans le Prix de Diane, mais

c’est toujours le problème des engagements qui ont lieu très tôt. On va voir ce

que l’on va faire sachant que, dans cette course, il y a aussi des pouliches du

prince, entraînées notamment par Alain [de Royer Dupré, ndlr], mais elle peut

aussi courir un Gr3. Et puis il y a l’automne aussi, les courses ne s’arrêtent

pas au premier semestre. » Les deux courses "D" du programme sont

donc revenues à Son Altesse Aga Khan, gagnant également du Prix du Pont du Roi

(D) avec Lunayir (Sinndar).

DEUX

BONNES DAUPHINES

Auteure

de débuts effacés à 2ans, O’Keefe (Peintre Célèbre) a réussi une rentrée

plaisante (2e). En effet, la protégée de Freddy Head n’a pas eu toutes ses

aises à la sortie du tournant final, mais elle est bien revenue pour accrocher

le premier accessit. Bit By Bit (Rail Link) a été également contrariée.

Longuement bloquée à la corde, elle n’a pu s’exprimer que dans les deux cents

derniers mètres, concluant troisième.

DE LA

FAMILLE DE VAL ROYAL

Valyra

est donc la fille de Valima et la soeur du bon Valiyr (Alhaarth), vainqueur du

Prix Matchem (L) et deuxième du Prix Daphnis (Gr3) et la propre soeur de

Valasyra (Sinndar), deux fois placée de Listed. Valyra, comme Lunayir, est

issue d’une souche de Jean-Luc Lagardère. Elle appartient à la famille de Val

Royal, double gagnant de Groupe en France et lauréat du Breeders’ Cup Mile

(Gr1). Sa troisième mère, Vadlava (Bikala), est en effet la génitrice de Val

Royal.