Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de l’avre (l) : rollex borget, du black type en plat avant de gouter a d’autres horizons

Autres informations / 23.05.2012

Prix de l’avre (l) : rollex borget, du black type en plat avant de gouter a d’autres horizons

Course

bizarre que ce Prix de l’Avre (L), disputé au galop de chasse. Les poulains ont

démarré à l’entrée de la ligne droite, et à ce petit jeu, l’expérimenté Gérald

Mossé, en selle sur Rollex Borget (Khalkevi), ne s’est pas laissé piéger. Après

avoir patienté, calé à la corde, le jockey s’est rapproché à la sortie de

l'ultime courbe, alors que plusieurs de ses rivaux avaient choisi d’attaquer

dans la fausse ligne droite. Il a ensuite dominé Saghann (Monsun) après une

courte lutte, alors que Mothman (Barathea), monté en dernière position, est

venu bien conclure à la troisième place. Gérald Mossé a expliqué sa course au

micro du cheval émetteur : « Dès le départ, le rythme a été repris devant. On

allait trop doucement pour un terrain comme celui-ci. J'ai laissé les chevaux

devant moi se battre entre eux dans la fausse ligne droite. Ils ont accéléré

fort devant à la pointe du tournant. J'ai pris mon temps car je savais que le

cheval me donnerait plus que la dernière fois. Rollex Borget a fourni une très

belle accélération et je pense qu'il a aussi une bonne aptitude à ce terrain.

Le cheval a pris de la maturité par rapport à sa course précédente, mais il

reste encore tendre dans sa tête. » Jehan Bertran de Balanda a quant à lui

analysé : « Il progresse, même s’il est encore "bébé". Le terrain

plus pénible qu'en dernier lieu l’a avantagé, et il a eu un bon parcours

également. La suite logique serait le Prix du Lys (Gr3). Mais il est aussi

dressé sur les obstacles. Il n’est pas encore prêt à débuter, mais je l’ai essayé

sur les haies. » Rollex Borget avait gagné pour ses débuts à Fontainebleau,

avant d’être nettement devancé par Saghann lors de leur dernière sortie. Au

sujet du poulain de S.A. Aga Khan, Mikel Delzangles a confié : « Le poulain

court bien, mais ce fut une fausse course, difficile à juger…»

DEJA

DRESSE SUR LES HAIES…

Même

s’il est désormais gagnant de Listed, Rollex Borget présente un profil de futur

cheval d’obstacle. Christophe Pieux était d’ailleurs l’un des premiers à

féliciter au téléphone son entraîneur ! Jehan Bertran de Balanda nous a

raconté: « Je l’ai acheté foal chez Xavier Goupil, vétérinaire à Saumur qui

s’occupe notamment de l’équipe de France de concours complet, et avec qui je

travaille depuis plusieurs années. C’était un poulain un peu efféminé, et j’ai

donc décidé de le castrer yearling. Mais comme il travaillait bien le matin,

nous l’avons débuté en plat. Après sa première course, il a fait des

"shines" [les sore-shines sont des suros de croissance situés sur les

canons, face antérieure, ndlc], alors nous l’avons laissé tranquille un moment…

»

DES

ORIGINES TRES "OBSTACLE"

Rollex

Borget est issu de Jasmine des Bordes (Épervier Bleu), lauréate en plat à Vire

puis sur les haies à Merano. Rollex Borget est pour le moment le meilleur de

ses produits. Jasmine des Bordes est une soeur de milord des Bordes (Cyborg),

plusieurs fois placé de Listed à Auteuil, et de Gamine Royale (Garde Royale),

gagnante d’un Prix Sagan à Auteuil. Gamine Royale a produit Olivia des Bordes

(Antarctique), également bonne gagnante en obstacle.