Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de l’avre (l) : saghann presente le profil type

Autres informations / 22.05.2012

Prix de l’avre (l) : saghann presente le profil type

Première

étape, avant le Prix du Lys (Gr3), menant au Juddmonte Grand Prix de Paris

(Gr1), le Prix de l’Avre (L) n’a réuni que six partants. Est-ce qu’un Méandre

(Slickly), lauréat de l’édition 2011 puis sacré le 14 juillet, se cache dans le

lot ? En tous cas, seul Saghann (Monsun) est engagé dans le Grand Prix de Paris

(Gr1). Après des débuts corrects sur une distance trop courte pour ses

aptitudes, ce représentant de S.A. Aga Khan s’est imposé dans le Prix de

Grenelle (B), sur 2.400m. Ce jour-là, il a montré à la fois sa tenue et son

aptitude aux pistes bien souples. Même s’il est encore un peu tôt pour

envisager le Grand Prix de Paris, Saghann trouve un lot à sa portée, d'autant

plus que ce poulain plutôt tardif a dû encore s’épanouir depuis sa dernière

sortie. Saghann retrouvera Rollex Borget (Khalkevi), qu’il a battu nettement en

dernier lieu, même si le pensionnaire de Jehan Bertran de Balanda n’a pas eu le

parcours idéal. Après avoir patienté, il a produit un gros effort dans la

fausse ligne droite, ce qui pardonne rarement à Longchamp, mais il a été capable

d’une nouvelle accélération. Mothman (Barathea) a créé une petite surprise en

s’imposant à Bordeaux dans le Prix Daniel Guestier (B), pour sa deuxième

sortie. Ses débuts n’avaient pas été franchement mauvais, surtout si l'on songe

que le poulain entraîné par Thierry Lemer avait été malheureux, dans un peloton

fourni. Après son succès, acquis par trois longueurs devant Police Gazette

(Giant’s Causeway), son entraîneur évoquait une participation au Derby du Midi

(L), qui se disputera le 26 mai, au Bouscat. Ce Prix de l’Avre semble plus

ouvert, et Thierry Lemer a donc pris l’option parisienne. Lord of Scotland

(Lord du Sud) va inaugurer ses nouvelles couleurs, celles de Simon Munir,

mardi. Le pensionnaire de Bruno de Montzey reste sur un succès dans un Quinté à

Maisons-Laffitte. Mais avant cela, il s’était essayé dans une Listed, le Prix

François Mathet, sans parvenir à menacer des poulains comme Kesampour (King’s

Best) ou Top Trip (Dubai Destination). Cette course devrait être la dernière en

France pour le poulain, qui a été acquis en vue d’une carrière sur les

obstacles outre-Manche. David Powell, qui manage les intérêts de Simon Munir,

nous a expliqué : « Le poulain va être castré après cette course, puis il ira

se reposer. Il devrait rejoindre la Grande-Bretagne au mois d’août. Son futur

entraîneur n’est pas encore désigné. »