Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix du nivernais : sainte ecaline valide la "ligne" du "wild monarch

Autres informations / 24.05.2012

Prix du nivernais : sainte ecaline valide la "ligne" du "wild monarch

On

pressentait que la "ligne" du Prix Wild Monarch (L), remporté par

Sanouva (Muhtathir) devant Viviane Royale (Poliglote), était on ne peut plus

fiable. Sainte Écaline (Saint des Saints), quatrième dans cette épreuve, l’a

confirmé en s’imposant très nettement, après avoir toujours galopé dans le

groupe de tête, en compagnie de Cacnea (Balko), tombée en face, et Horabora Has

(Turgeon). À l’inverse, nickie (Lost World), qui avait conclu devant Sainte

Écaline pour leurs débuts communs, a longtemps patienté avant de se rapprocher

au bout de la ligne d’en face. Mais la pouliche de Philippe Peltier a été

contrariée dans sa progression au saut de l’avant-dernière haie par un

mouvement de nougatissime (Great Pretender). Elle vaut sans doute mieux que

cette quatrième place. Derrière Sainte Écaline, Horabora Has a pris une nette

deuxième place, tout en flottant beaucoup sous les sollicitations de son

jockey, devant Nougatissime. « Lors de ses débuts, elle avait été un peu

bouillante et "bébé", nous a confié Bertrand Lestrade, jockey de la

lauréate. Mais ce premier parcours lui a fait beaucoup de bien. Aujourd'hui

elle s'est montrée très professionnelle et j'ai eu la chance de pouvoir la

cacher dans la montée devant les tribunes. Ensuite, en face, je ne savais plus

où la mettre tellement elle était au-dessus du lot. À ce moment-là, je savais

que j'allais gagner très facilement et ça m'a plutôt étonné. Ce qui a fait la

différence, c'est qu'elle a très bien compris ce qu'on lui a demandé, mais

aussi sa classe naturelle »

UNE

NIECE D’OH CALIN

Sainte

Écaline a été élevée par son propriétaire, Jeannot Andt, en association avec le

haras de Nonant-le-Pin, là où est né Saônois (Chichicastenango). C’est

d’ailleurs Jean-Pierre Gauvin qui entraînait sa mère, Écaline (Garde Royale),

gagnante de petites courses en plat. Au haras, elle a déjà donné Kaligraf

(Kaldounévées), troisième du Derby de l’Ouest (L). Mais Écaline est surtout une

soeur d’Oh Câlin (Alamo Bay), lauréat du Prix La Périchole (Gr3) et deuxième du

Prix Congress (Gr2).