Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix gras savoye pasteurdon – prix de longchamp (gr3) : une occasion a ne pas manquer pour esmondo

Autres informations / 20.05.2012

Prix gras savoye pasteurdon – prix de longchamp (gr3) : une occasion a ne pas manquer pour esmondo

En

l’absence d’Usual Suspects (Goldneyev), impressionnant lauréat du Prix Amadou

(Gr2) et que Guy Cherel préserve pour le Prix Alain du Breil (Gr1), Esmondo

(Sholokhov) peut en profiter pour retrouver le chemin de la victoire. Le

pensionnaire de Guillaume Macaire, dominateur à 3ans et lauréat du Prix

Cambacérès (Gr1), avait certainement moins de marge de progression que ses

rivaux et, cette année, il a, au fil des préparatoires, perdu son titre de

leader de sa génération. Néanmoins, Esmondo est un bon poulain, sauteur naturel

et capable de redonner un coup de reins sur le plat.

LES

IRLANDAIS EN FORCE

Si

Wonderful Charm (Poliglote), deuxième du Prix Amadou (Gr2), fait également

l’impasse sur cette dernière préparatoire, de nouveaux venus en provenance

d’Irlande peuvent donner du fil à retordre à Esmondo. Loch Ard (Pivotal),

entraîné par Willie Mullins, vient de devancer Un Beau Matin (Sagamix),

impressionnant lauréat du Prix Rohan (L) pour ses débuts en haies. Cette ligne

lui donne le droit d’émettre de hautes ambitions aussi. Willie Mullins sellera

deux autres pensionnaires. Gorgeous Sixty (Touch of the Blues) a l’avantage de

connaître Auteuil pour y avoir gagné, devant Chegei Has (Kahyasi), lorsqu’elle

dépendait de l’entraînement de Yannick Fouin. Après des débuts hésitants

outre-Manche, elle s’est montrée en progrès lors de ses plus récentes sorties

et, la dernière fois, elle a échoué de peu pour la victoire dans un Gr3. Enfin,

Darroun (Dalkahni), acheté lui aussi en France, est moins expérimenté, mais il

a été jugé digne d’être aligné dans un Gr1 dès sa troisième sortie sur les

claies. Il reste sur une bonne quatrième place dans le Champion Four Year Old

Hurdle (Gr1).

DEUX

POULICHES DE QUALITE

Chegei

Has revient à Auteuil après avoir convaincu à Enghien. Cette pouliche de

qualité en plat (elle fut deuxième du Prix de Royaumont, Gr3), a vite compris

son nouveau métier. Si elle a été battue la dernière fois, elle avait l’excuse

d’être en chaleur. On suivra avec intérêt le retour de Swedish (Protektor), pas

revue depuis près d’un an. Cette pouliche douée, invaincue en trois sorties sur

les haies, risque toutefois de manquer de compétition.