Prix nivolet : la balade de my fair lady

Autres informations / 03.05.2012

Prix nivolet : la balade de my fair lady

My Fair

Lady (Poliglote) a marqué les esprits en remportant le Prix Nivolet. Désormais

invaincue en trois sorties, la pensionnaire de Guillaume Macaire n’a rencontré

aucune opposition dans la phase finale, laissant sa plus proche poursuivante,

Label des Prés (Robin des Prés), à douze longueurs. Kayagua (Kahyasi), compagne

d’écurie de la gagnante, termine troisième. La course a été très rythmée dès le

départ, sous l’impulsion de Santa Flora (Saint des Saints). Dans son sillage,

My Fair Lady se montrait allante, comme à son habitude. Détachée du reste du

peloton, elle s’est retrouvée seule en tête au bout de la ligne d’en face,

lorsque Santa Flora a commencé à baisser de pied. Dans la ligne droite, My Fair

Lady est repartie de plus belle, calée contre le rail par Hector de Lageneste,

son jockey. La pouliche a indéniablement les moyens de monter de catégorie.

Hector de Lageneste a confié : « Je pense qu’elle est bonne. Elle prend bien

ses courses et n’est pas désagréable à monter. Le lot était encore meilleur que

l’autre jour, et elle aussi était encore meilleure. Elle était plus tonique que

la dernière fois, même un poil trop. Mais ce sont de bons problèmes à régler.

Elle a très bien sauté. Je pense qu’elle a le profil pour réussir à Auteuil. »

BELLE

COURSE DE LABEL DES PRES

Deuxième,

Label des Prés a créé une petite surprise, faisant afficher la cote de 70/1.

Pourtant, la protégée de Guillaume Mousnier avait bien débuté, terminant

quatrième du Prix des Cadettes, derrière Santa Flora et Kayagua notamment.

Label des Prés a progressé et a dominé à la lutte Kayagua après un parcours

d’attente. Cette dernière s’est bien comportée dans la phase finale, après

avoir chassé derrière les deux animatrices.

DES

EXCUSES POUR SANTA FLORA

Très

attendue avant la course, Santa Flora a fait beaucoup d’efforts dans le

parcours et a cédé dans la ligne droite finale. Le terrain lourd n’était pas à

son avantage et elle a sauté sur sa droite. Elle va maintenant partir en

vacances, a confié son entraîneur, Olivier Regley.

UNE

SOUCHE "DE ZUYLEN DE NYEVELT"

Élevée

par le haras des Sablonnets, My Fair Lady est issue d’une souche de l’élevage

du regretté Thierry Zuylen de Nyevelt qu’a exploitée Gilbert Gallot. Elle est

la nièce de Royale Chantou (Cadoudal), lauréate des Prix Fille de l’Air (Gr3)

et Rose de Mai (L). Elle est également la nièce de Royale Bobbe (Kaldoun),

troisième de Gr3 en plat. My Fair Lady est seulement le deuxième vainqueur de

sa mère, Royale the Best (Cadoudal). Auparavant, elle avait donné Royale

Majesty (Nikos), qui a gagné par deux fois, en haies à Auteuil et en steeple à

Fontainebleau.