Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix samour : lucky six en toute decontraction

Autres informations / 25.05.2012

Prix samour : lucky six en toute decontraction

Pour ses

débuts en steeple, Lucky Six (Martaline) a fait étalage de sa classe,

s’imposant sans avoir à puiser dans ses réserves, en futur très bon

steeple-chaser. Le gris de Simon Munir, au modèle impressionnant, a

parfaitement négocié les difficultés, notamment le gros open-ditch, où il a

pris plusieurs longueurs d’avance à ses adversaire rien qu’en sautant. Lucky

Six s’est alors retrouvé en tête, donnant l’impression de faire un canter.

Mount Gabriel (Kaldounévées) a pourtant tenté de s’accrocher "à ses

basques" dans le dernier tournant, et les poulains ont quasiment franchi

le dernier obstacle ensemble. Mais, sur le plat, Lucky Six s’est nettement

détaché, alors que Mount Gabriel devait admettre la supériorité de Katkolys

(Poliglote) sur le plat. Le haras des Coudraies, du comte Pierre de Montesson,

réalise donc un joli doublé dans cette épreuve. David Powell, manager des

intérêts de Simon Munir, nous a expliqué : « C’est un tout bon cheval. En début

d’année de 3ans, il promettait déjà beaucoup, mais étant donné son physique,

nous avons dû l’attendre. Il est fait pour le steeple. Il ne l’avait sauté que

deux ou trois fois le matin, mais il s’est remarquablement comporté. À

l’automne, il va pouvoir aller avec les bons. Il sera encore meilleur sur les

pistes plus souples. »

LE FRERE

DE KOTKIEGLOTE ET KATENKO

Élevé

par le haras des Coudraies, Lucky Six appartient à la plus grande famille

d’obstacle française. Il est le frère de deux autres étoiles, Kotkieglote

(Poliglote) et Katenko (Laveron). Ces deux chevaux ne sont autres que les

lauréats des Prix Morgex (Gr3) 2011 et 2010. La mère de Lucky Six, Katiana

(Villez), compte désormais six gagnants sur six produits ayant couru. Son

dernier produit répertorié est Kotky West, un 2ans par Westerner. Lucky Six est

également le neveu de Kotkita (Subotica), lauréate du Prix Cambacérès (Gr1) et

troisième du Prix Renaud du Vivier (Gr1), Katkovana (Westerner), quadruple

lauréate de Listeds et multiple placée de Groupes ou encore d’autres bons

chevaux comme Kotkido (Subotica), Kotky Bleu (Pistolet Bleu) et Kitka (Épervier

Bleu). La mythique Kotkie (Rheffic) est la troisième mère de Lucky Six. Cette

matrone est bien sûr la mère de Katko et Kotkijet, lesquels comptent cinq

"Grands Steeple" à eux deux.