Qipco 1.000 guinees (gr1) : mashoora sur les traces de natagora et de special duty

Autres informations / 06.05.2012

Qipco 1.000 guinees (gr1) : mashoora sur les traces de natagora et de special duty

Une

seule pouliche française va défier les britanniques dans les 1.000 Guinées

(Gr1). Mashoora (Barathea) va tenter de faire aussi bien que Special Duty

(Hennessy) et Natagora (Divine Light), lauréates de ce classique en 2010 et

2008. Comme ses glorieuses aînées, Mashoora s’est préparée dans le Prix

Imprudence (Gr3), sur la ligne droite de Maisons-Laffitte. Si elle n’a devancé

Belle de Lune (Ski Chief) que d’une encolure, cet écart minime traduit mal sa

supériorité du jour. Appliquée, bien posée, Mashoora a déposé ses rivales dès

que Christophe Soumillon lui a demandé d’accélérer. Son pilote a même pu se

relever avant le poteau, tant la domination de sa partenaire était évidente.

Pour sa rentrée, la pensionnaire de Jean-Claude Rouget s’est montrée encore

meilleure qu’à 2ans, âge auquel elle avait déjà réalisé de belles choses,

notamment lors de ses débuts, dans le Prix de Lisieux (F), où sa victoire avait

impressionné. Ne tirant pas dans un parcours, et réagissant à la moindre

demande de son jockey, Mashoora a le profil pour réussir sur le Rowley Mile.

Les bookmakers ne s’y sont pas trompés, plaçant la Française en deuxième

position du betting. Il faudra toutefois qu’elle se sorte du terrain

"tirant sur le très souple" annoncé dimanche à Newmarket. Son action

rasante ne l’y prédestine pas.

MAYBE,

L’INCONTOURNABLE FAVORITE

La

grande favorite sera Maybe (Galileo), qui effectuera son retour à la compétition

directement dans ce Gr1. C’est loin d’être un fait inédit de l’autre côté de la

Manche, puisque Blue Bunting (Dynaformer), Ghanaati (Giant’s Causeway),

Finsceal Beo (Mr Greeley) ou encore Attraction (Efisio), pour citer les plus

récentes lauréates des 1.000 Guinées, avaient réussi à triompher alors qu’elles

effectuaient leur rentrée. Maybe a montré la classe suffisante pour les imiter.

Elle est invaincue en cinq sorties à 2ans, concluant son année par un net

succès dans les Moyglare Stud Stakes (Gr1), devant Fire Lily (Dansili).

DEUX

CHANCES BLEUES

Discourse

(Street Cry), qui sera pilotée par Mickaël Barzalona, fait également partie des

bonnes chances de la course, et une victoire de sa part ne surprendrait

personne. Elle aussi a été invaincue en deux sorties l’an dernier et a infligé

une défaite par quatre longueurs et demie à Lily’s Angel (Dark Angel) dans les

Sweet Solera Stakes (Gr3). Néanmoins, Frankie Dettori sera associé à Lyric of

Light (Street Cry), encore une pouliche invaincue. L’autre représentante de

Godolphin a triomphé dans le Fillie’s Mile (Gr1). La pouliche a travaillé sur

l’hippodrome de Newmarket le 22 avril, galop qui a décidé de sa participation

au classique. Sur le mile, elle a laissé ses deux leaders à cinq longueurs. À

l’inverse des pouliches précédemment citées, Moonstone Magic (Trade Fair) n’a

débuté qu’à 3ans. Facile lauréate de son maiden, elle a ensuite confirmé en

remportant les Fred Darling Stakes (Gr3), dont le niveau ne semblait toutefois

pas très relevé. Néanmoins, cela a permis de découvrir son aptitude aux pistes

souples. À l’inverse, Lightening Pearl (Marju), la lauréate des Cheveley Park

Stakes (Gr1), passe pour être bien meilleure sur les terrains rapides, d’où le

fait qu’elle soit cotée à 25/1.