Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Au comite de france galop du 11 juin 2012

Autres informations / 14.06.2012

Au comite de france galop du 11 juin 2012

Bertrand

Bélinguier a réuni le lundi 11 juin le comité de France Galop. Il a rendu

compte de l’avancement des principaux dossiers en cours depuis la précédente

réunion du comité.

TAXE

AFFECTEE : LES SOCIETES DE COURSES RESTERONT FERMES

En ce

qui concerne la taxe affectée, le président a fait part de l’état des dernières

négociations intervenues entre le gouvernement français et la Commission

européenne, direction générale de la concurrence. À l’occasion de leur dernière

rencontre avec les pouvoirs publics français, les présidents des sociétés mères

ont fait savoir qu’en tout état de cause, la solution devrait respecter le

niveau de rémunération de la filière française prévu par la loi de 2010.

NOUVEAU

LONGCHAMP : LES NEGOCIATIONS SE POURSUIVENT AVEC LA VILLE

En ce

qui concerne le projet du nouveau Longchamp, Bertrand Bélinguier a indiqué que

les derniers contacts laissaient espérer une amélioration des conditions

proposées par la Ville de Paris, tant au plan du loyer que de la durée de la

nouvelle concession, sans qu’il soit pour autant possible d’être certain, à ce

stade, de parvenir à un accord.

LE

COMITE STRATEGIQUE ET LE CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL SONT AU TRAVAIL

Bertrand

Bélinguier a ensuite rendu compte des travaux du comité stratégique (présidé

par Ambroise Dupont), faisant part notamment du lancement de trois audits

portant sur les revenus des sociétés de courses et de la filière, sur les coûts

des sociétés de courses et de la filière ainsi que sur la situation financière

des entreprises d’entraînement et d’élevage. L’objectif est de disposer du

résultat de ces travaux dès l’automne, de manière à ce que les premières

préconisations formulées par le comité stratégique puissent être intégrées lors

de la préparation des budgets 2013 de l’Institution. Le comité stratégique

s’appuiera notamment sur les travaux du conseil économique et social, qui s’est

réuni pour la première fois lundi sous la présidence de Philippe Bouchara.

SOUTIEN

AUX ELEVEURS DE NONANT-LE-PIN

Concernant

le projet d’implantation d’une zone d’enfouissement de déchets dans la région

de Nonant-le-Pin, Bertrand Bélinguier a tenu à assurer les associations de

défense locales de l’entier soutien de France Galop qui se mobilise auprès des

pouvoirs publics pour souligner les dangers qu’une telle activité est de nature

à faire peser sur une région d’élevage essentielle à la filière.

VENTE DE

L’HIPPODROME D’EVRY : FRANCE GALOP TOUCHE AU BUT

Les

membres du comité de France Galop ont approuvé le principe de la cession de

l’hippodrome d’Évry à la communauté d’agglomération Évry Centre Essonne et

autorisé le président de France Galop à poursuivre les négociations en cours en

vue de parvenir au meilleur prix de cession sur la base de l’évaluation à venir

du service des Domaines. La vente définitive ne pourra être conclue

formellement qu’à l’issue d’une nouvelle délibération du comité de France

Galop, validant expressément le prix arrêté entre les parties et les conditions

générales de la vente.

UN

EXPOSE DU PATRON DU G.T.H.P.

Grégoire

Morin, Directeur du groupement technique des hippodromes parisiens, a procédé à

une présentation détaillée des différents métiers du G.T.H.P. qui assure au

quotidien l’accueil sur les hippodromes, la gestion technique des opérations de

courses et la couverture audiovisuelle de celles-ci, sur l’ensemble des

hippodromes organisant des réunions premium en France. De nombreuses questions

ont été posées par les membres du comité, qui se sont montrés très intéressés

par cet exposé.

AUTRES

SUJETS…

En ce

qui concerne le régime des primes aux éleveurs, le président de France Galop a

fait part de l’objectif de concourir du mieux possible à l’amélioration de la

qualité de l’élevage français, après prise en compte des différents avis sur ce

sujet essentiel. Le président de France Galop a, par ailleurs, confirmé que le

processus de recrutement au titre des trois postes de directeur actuellement

vacants se poursuivait et que des candidats seraient reçus dans les jours à venir.

Bertrand Bélinguier a informé le comité des différents déplacements qu’il avait

effectués, que ce soit en région ou sur les hippodromes et centres

d’entraînement de France Galop où il a tenu à aller rencontrer l’ensemble des

personnels. Concernant la diffusion des images de courses à la télévision,  le président de France Galop a fait part des

contacts et négociations en cours, indiquant que l’objectif partagé avec le

Trot était de parvenir à un accord global avec les différents diffuseurs

potentiels dans les prochaines semaines. Par ailleurs, les membres du comité

ont approuvé les comptes 2011 de France Galop qui présentent un résultat net

exceptionnel de 35,9 millions d’euros dont plus des deux tiers ont été ajoutés

à la réserve pour régulation des encouragements à l’élevage. Le président a

souligné le caractère exceptionnel de ce résultat et appelé à une certaine

prudence pour les exercices  suivants.