Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Auteuil, grande course de haies d’auteuil (gr1) : le roi des haies françaises est entraine en irlande

Autres informations / 10.06.2012

Auteuil, grande course de haies d’auteuil (gr1) : le roi des haies françaises est entraine en irlande

La

Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) a livré un verdict limpide. Thousand

Stars (Grey Risk) est devenu le huitième sauteur à réaliser le doublé dans ce

Gr1. Et le premier étranger à réussir pareille performance. Incontestablement,

il est le leader des hurdlers d’âge à Auteuil et il n’est pas entraîné en

France, une première dans l’histoire contemporaine de la Grande Course de

Haies. Du côté tricolore, Nikita du Berlais (Poliglote), notre porte drapeau,

s’est remarquablement défendue. On y a cru ! Mais la pensionnaire de Robert

Collet a été trop allante durant le parcours, et, sur le plat, lorsque Thousand

Stars est reparti de plus belle, on a senti que les 5.100m, avec un surplus

d’allant, constituaient une trop longue distance pour elle. Mais cette deuxième

place est loin d’être une défaite, car elle prouve que la jument de Jean-Marc

Lucas est le meilleur hurdler à l’entraînement en France. Et puis, après tout,

il n’y a pas qu’Auteuil dans le monde des courses d'obstacle et les Grs1

disputés sur des distances plus courtes, outre-Manche, pourraient être des

proies aisées pour Nikita du Berlais. C’est d’ailleurs par cette voie que

Thousand Stars a commencé. Rapidement, il a démontré qu’il savait tout faire

et, s’il n’a pu devenir un roi dans son pays, il est parti chercher la gloire

du côté d’Auteuil. Encore plus fort qu’en 2011, il a glané le Prix La Barka

(Gr2) avec une bonne marge de progression, avant de s’offrir cette deuxième

Grande Course de Haies. Sa tenue lui ayant permis de faire la différence sur

Nikita dans la phase finale.

WILLIE

MULLINS : « THOUSAND STARS VA PROBABLEMENT REVENIR POUR LE GRAND PRIX D’AUTOMNE

»

La

famille Mullins possède une longue histoire avec la Grande Course de Haies.

Paddy, père de Willie, a remporté ce Gr1 avec la légendaire Dawn Run et son

fils a pris la suite à partir de 2003. Cette année-là, il s’est imposé avec Nobody

Told Me, puis avec Rule Supreme en 2004 et enfin Thousand Stars (2011, 2012).

Ce qui porte à quatre le nombre de ses victoires dans la Grande Course de

Haies. Il a également terminé quatrième avec Mourad (Sinndar) et cinquième avec

Zaidpour (Red Ransom). Le professionnel irlandais nous a dit : « Ruby [Walsh,

ndlr] a été très cool car j’avais peur que les jockeys mènent la chasse

derrière le fuyard sleeping Mat. Il a pris la tête un peu tôt, je pensais qu’il

attendrait plus longtemps, mais, au final, il a gagné plaisamment. Il va

probablement revenir pour le Grand Prix d’Automne, même si cette course arrive

généralement très tôt pour nous. Zaidpour était un peu fatigué après la

dernière haie, mais il a fait une bonne course et je pense qu’il va encore s’améliorer.

»

LA

COURSE

L’épreuve

a été animée rapidement par Sleeping Mat (Sleeping Car), lequel s’est détaché

pour mener avec plusieurs longueurs d’avance. Saint du Chênet (Poliglote)

restait côté corde, isolé. Zaidpour était tout près avec Cape Tribulation

(Hernando). Ruby Walsh avec Thousand Stars marquait Nikita du Berlais à la

culotte, dans la seconde moitié du peloton. Après un tour, Sleeping Mat a pris

du champ sur ses rivaux. Très allante durant le parcours, Nikita du Berlais a

pris la tête du peloton, au dernier passage en face, menant la chasse derrière

le protégé de Philippe Peltier. Elle a enfin pu laisser parler sa grande

action. Mais dès le bout de la ligne d’en face, Thousand Stars était sur ses

talons, plein de ressources. Sleeping Mat a commencé à se raccourcir entre les

deux dernières haies, avant de faire une faute à l’ultime obstacle. Nikita du

Berlais a tenu bon jusqu’entre les deux dernières haies. Thousand Stars lui a

pris l’avantage peu après le saut du dernier obstacle, avant de la laisser sur

place. Facilement, Nikita du Berlais a conservé le premier accessit devant

Formosa Joana Has (Turgeon). Quant à Sleeping Mat, il s’est malheureusement

accidenté mortellement sur le plat.

LA

"BARKA", LA VOIE ROYALE DES "MULLINS"

Le point

commun entre les quatre vainqueurs de la Grande Course de Haies entraînés par

Willie Mullins est qu’ils ont tous participé au Prix La Barka (Gr2), la

dernière épreuve préparatoire, y prenant des places, sauf Thousand Stars, qui

venait donc d’enlever le Gr2. Cette course sert généralement de parcours

"découverte" à ses protégés pour qu’ils appréhendent mieux la piste

d’Auteuil avant la grande échéance.

THOUSAND

STARS, UN ACHAT "A RECLAMER" SIGNE GUY PETIT

C’est le

courtier Guy Petit qui a réclamé Thousand Stars, bien avant qu’il ne devienne

un sauteur d’exception. Il l’a acquis pour la somme de 29.157 € sur

l’hippodrome de Saint-Cloud, en 2007, suite à sa quatrième place sur 2.400m.

L’an dernier, il nous avait expliqué: « J’ai acheté Thousand Stars "à

réclamer" parce que ses origines me plaisaient et qu’il galopait un peu.

Thousand Stars a couru un peu sous mes couleurs notamment au niveau Listed. Je

l’ai ensuite vendu à ses propriétaires actuels qui l’ont placé en Irlande.

J’exporte en effet les chevaux que j’achète. »

"NIKITA"

TROP ALLANTE

Nikita

du Berlais a fait sa course même si elle s’est montrée très allante sur une

distance où ce genre d’erreurs se paye "cash". Sans cela, peut-être

aurait-elle pu se rapprocher de Thousand Stars. Cyrille Gombeau nous a confié :

« Elle s'est montrée beaucoup trop allante. J'ai tiré dessus jusqu'à l'entrée

de la ligne droite, et dans ces conditions, c'est logique d'être battu.

D'habitude, elle est assez facile et se règle bien, mais aujourd'hui elle était

très fraîche, trop fraîche, peut-être parce qu'elle avait fait l'impasse sur la

"Barka". »

FORMOSA

JOANA HAS REPETE

Les

"lignes" chez les hurdlers d’âge à Auteuil sont fiables puisque

Nikita du Berlais et Formosa Joana Has ont une nouvelle fois fait l’arrivée.

Jument irréprochable, l’élève d’Hamel Stud a regagné des rangs à l’abord du

tournant final et s’est montrée courageuse pour conserver la troisième place.

Son jockey, Sylvain Dehez, nous a déclaré : « Elle s'est montrée un peu

généreuse en début de parcours, mais elle n'a pas vraiment d'excuses. Elle se

comporte très bien. » Sur cette longue distance, la performance de Tidara Angel

(Oratorio), qui a refait du terrain pour accrocher la sixième place, est aussi

honorable.

UN FILS

DE GREY RISK

Thousand

Stars a offert un premier Gr1, l’an passé, à son père Grey Risk, vainqueur de

Gr3 et cinquième du Prix Jacques Le Marois (Gr1) pour l’entraînement de…

Philippe Demercastel. Hervé Busnel qui s’est occupé de l’acquisition de cet

étalon nous avait dit : « Il est installé dans le Cantal au Haras national

d’Aurillac. Il appartient à une très bonne famille "Bader". Il a

prouvé qu’il savait galoper. Il a du potentiel et donne l’aptitude aux pistes

très souples. Et il transmet sa qualité, sa vitesse à ses produits, un plus,

d’autant qu’il faut savoir finir ses parcours en obstacle. Il compte de

nombreux produits exportés en Angleterre et en Irlande. » Thousand Stars est le

meilleur élément de sa famille du côté maternel. Sa mère, Livaniana (Saint

Estèphe), a remporté six courses en vingt sorties. Elle ne compte que deux

produits et Thousand Stars est le meilleur.