Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

C’etait ecrit avant la course

Autres informations / 09.06.2012

C’etait ecrit avant la course

PAR

DAVID POWELL

J'ai lu

ce matin les réactions à mon intervention. Je voudrais préciser que personne,

et surtout pas moi, n'a jamais voulu amoindrir le mérite du vainqueur, dont la

victoire m'a fait grand plaisir : j'ai des liens d'amitié anciens avec son

éleveur et sa famille et, a contrario de l'intervenant anonyme, je ne trouve

pas que le poulain ne soit pas bien né. Le plus clair de mon texte a été rédigé

avant dimanche, et la quasi-totalité des articles cités ont été publiés avant

la course, lorsque le résultat n'était pas connu ... J'ai voulu faire une sorte

de "revue de presse" pour constater que l'avis majoritaire contre

cette mesure s'était raffermi après sept éditions, et que la "période

d'essai" semblait donc concluante. Par conséquent, si on a bien lu mon

texte, ni le résultat ni le déroulement de la course cette année ne font partie

des arguments que j'avance. La comparaison de mon ami Guy Thibault avec le Prix

de Diane, pertinente pour ce qui concernerait une critique de cette édition

2012, ne correspond pas à mon argumentation. Guy cite une demi-douzaine de

personnes qui étaient favorables à la mesure à l'époque, cela ne fait pas

beaucoup de monde, surtout comparé aux centaines de signataires de la pétition qui

avait circulé pour manifester notre opposition à la "réforme".

Sommes-nous certains que les "six" sont encore du même avis ? Quant à

l'intervention anonyme (précaution qui me paraît inutile depuis la nouvelle

gouvernance), je ne suis pas certain que la personne ait bien lu ce que j'ai

écrit, ni les autres articles parus dans la presse après la course : s'il y a

eu bien des critiques sur le déroulement, personne n'a jamais écrit que le

vainqueur ne méritait pas son succès. Au contraire, comme le souligne avec

perspicacité Guy, il a fallu qu'il ait vraiment beaucoup de "gaz", et

son jockey une "forme" magnifique, pour passer là où les autres n'ont

pu…Je ne veux pas entamer de polémique, mais je ne veux pas non plus qu'on me

fasse écrire ce que je n'ai pas écrit.