King edward vii stakes (gr2) : de lourdes successions a assumer

Autres informations / 22.06.2012

King edward vii stakes (gr2) : de lourdes successions a assumer

Selon

les années, les King Edward VII Stakes (Gr2) se révèlent d'un niveau plus ou

moins élevé. Les deux dernières années ont été excellentes. En 2011, Nathaniel

(Galileo) s’imposait avant de doubler la mise face à ses aînés dans les

"King George" (Gr1) et, en 2010, c’est le lauréat 2012 du Dubai World

Cup (Gr1), Monterosso (Dubawi), qui passait le poteau en tête dans ce Gr2. Pour

leur succéder, Astrology (Galileo) est tout indiqué. Il avait perdu en route

ses rivaux dans les Dee Stakes (Gr3) à Chester, avant de terminer bon troisième

du Derby d’Epsom (Gr1). Il avait été devant, tout en durcissant la course et,

pour finir, il avait trouvé le temps long. Cette fois, en étant moins offensif,

il peut gagner. Quatrième du "Derby", Thought Worthy (Dynaformer) a

terminé quatrième du "Derby", en plafonnant lui aussi pour finir.

Moins ambitieux cette fois, ce bon cheval doit jouer un premier rôle. Face à la

ligne du "Derby", l’opposition compte des chevaux venus par d’autres chemins.

C’est le cas de Noble Mission (Galileo), le propre frère de Frankel. Pour

l’instant, même si Noble Mission est un bon cheval, inutile de le comparer à

son frère. Il possède de la qualité et aussi une marge de progression. Il va

bien courir, mais il peut encore être "juste" pour la victoire.

Initiator (Motivator) tente le grand pont après avoir survolé un maiden à

Windsor. Il faut voir ce que cela peut donner ici, comme pour Shantaram

(Galileo) et Thomas Chippendale (Dansili), qui se testent pour la première fois

à ce niveau.