L’annee des premieres fois

Autres informations / 03.06.2012

L’annee des premieres fois

Cette

année, ils seront plusieurs à vivre pour la première fois un Jockey Club comme

acteurs principaux.

SAONOIS,

UNE HISTOIRE DE FIDELITE

L’histoire

la plus attachante est certainement celle de Saônois, qui fait vivre, depuis

son succès dans le Prix Policeman (L), un rêve éveillé à son entourage.

Jean-Pierre Gauvin, son entraîneur, fut d’ailleurs associé à Sarepta

(Grandchant), la grand-tante de la mère du poulain, alors qu’il était jockey

pour Jacques Bedel. Sarepta a, comme Saônois, été élevée par la famille

Corbière, au haras de Nonant-le Pin. Pascal Treyve, le propriétaire du poulain,

tient une boulangerie non loin de Saint-Cyr-les-Vignes, là où Jean-Pierre

Gauvin est installé. Enfin, Antoine Hamelin s’est vraiment fait connaître grâce

à Saônois, qui lui a offert sa première Listed à Cagnes, puis son premier

Groupe dans le Prix La Force (Gr3). Jean-Pierre Gauvin lui a gardé sa confiance

au fil des sorties et des progrès du poulain.

UNE

CONSECRATION POUR THOMAS HUET

Récemment

élu à la tête de l’association des jockeys, Thomas Huet vit sans doute la

meilleure année de sa carrière. Aquamarine (Deep Impact) lui a offert son

premier succès de Groupe, à l’occasion du Prix Allez France (Gr3), avant que

Top Trip (Dubai Destination) lui permette de gagner le Prix Hocquart (Gr2).

François Doumen lui a gardé sa confiance pour le jour J, une confiance méritée

tant Thomas s’entend à merveille avec le poulain.

QUAND LE

SUD MONTE A PARIS…

Sir Jade

(Gentlewave) représentera le centre d’entraînement de Calas-Cabriès, situé à

côté de Marseille, et l’entraînement de Jean-Marc Capitte. Pour le Belge,

installé dans le Sud-Est depuis 2003, ce sera une première au départ d’un

classique. Sir Jade, comme Saônois, a lancé son année de 3ans à Cagnes-sur-Mer,

la preuve que des chevaux de tout premier plan peuvent émerger de ce meeting.

La preuve, aussi, que l’on peut entraîner des chevaux de Groupe à Calas, comme

Stuart Cargeeg l’avait déjà montré avec All is Vanity (Gold Away), lauréate

d’un Prix de Sandringham (Gr2).

TOUT

L’OUEST DERRIERE VALDO BERE

Grâce à

Valdo Béré (Hurricane Cat), Étienne Leenders sellera son premier partant dans

un Gr1. C’est toute une région qui "supportera" le poulain, entraîné

sur le site de Senonnes-Pouancé par un homme aussi doué en plat qu’en obstacle

puisqu’il a signé récemment un nouveau succès dans l’Anjou-Loire Challenge (L)

avec Chriseti (April Night).

SILVER

NORTHERN POUR LE CENTRE-EST

Installé

à côté de Moulins (Nièvre), Dominique Chenu présentera lui aussi son premier

partant dans un classique, grâce à Silver Northern (Voix du Nord), le

concurrent le plus expérimenté, qui présente aussi la particularité d’être issu

d’un étalon national.