Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Les circonstances de course ont aussi eu raison de beauty parlour

Autres informations / 17.06.2012

Les circonstances de course ont aussi eu raison de beauty parlour

 « J’ai fait le mauvais choix pour le leader,

c’est aussi de ma faute, reconnaît après la course Élie Lellouche. Cela ne me

plaisait pas beaucoup, car elle ne sort pas très vite des stalles. Mais je

n’avais pas d’autre choix que de prendre Best of All pour jouer ce rôle. Beauty

Parlour n’a pas démérité. Son leader ne l’a pas emmenée suffisamment au bout et

Beauty Parlour a dû lancer la course de loin. Elle a couru pour les autres et a

presque eu une course trop facile. La gagnante a pu venir la battre sur une

pointe. Beauty Parlour devrait rester au repos jusqu’à l’automne. La distance

de 2.400m ne sera pas une difficulté dans la mesure où elle pourra effectuer

une course d'attente. » Pour sa part, Christophe Soumillon analysait : « Nous

avons eu une bonne course. Malheureusement, mon leader n'a pas pu bien faire

son travail, surtout par manque de moyens. Je m'en doutais un peu avant la

course, raison pour laquelle j'ai tout de suite décidé de prendre un autre

sillage. C'est vrai que je me suis retrouvé tôt en tête de peloton, mais comme

à l'image de ses dernières courses. Il n'y a pas à rougir et, même si je suis

forcément déçu de ne pas avoir remporté l'épreuve, nous sommes simplement

battus par meilleure. Ma jument s'est montrée courageuse jusqu'au bout. Elle a

un peu biaisé et s'est un brin déséquilibrée dans les cent derniers mètres,

mais, jusqu'au poteau final, elle est restée avec la gagnante. » Par la force

des choses, Beauty Parlour s’est retrouvée en tête dès la sortie du tournant.

Peut-être sûr de son fait, Christophe Soumillon a commencé à avancer de bonne

heure. Valyra, pendant ce temps, a pu venir dans le sillage de Rjwa

(Muhtathir), qui l’a emmenée un peu. La course s’est jouée là. Outre la qualité

des deux premières, qui sort de l’ordinaire, ce sont aussi les détails qui ont

fait la différence.