Prix daphnis (gr3) : les "hamdan" se rallongent

Autres informations / 30.06.2012

Prix daphnis (gr3) : les "hamdan" se rallongent

Le Prix

Daphnis (Gr3) est une épreuve à part dans le programme des courses françaises.

Installé à Longchamp depuis 2005 et disputé depuis 2010 sur la distance de

1.850m, il regroupe souvent des "battus" du Derby cantilien, avec des

chevaux qui ont débuté trop tard pour espérer participer aux différents

"classiques" printaniers. Cette année, deux chevaux qui en prennent

le départ, ont couru auparavant le Prix du Jockey Club (Gr1). Tifongo (Dr Fong)

et Lunayir (Sinndar), qui espère succéder à son ancien compagnon

d’entraînement, Ziyarid (Desert Style). Mais les candidatures à retenir sont

celles des représentants du Cheik Hamdan Al Maktoum ; Mustaheel (Lawman) et

Abtaal (Rock Hard Ten). Le premier nommé a déçu son entourage en se classant

seulement cinquième du Prix Paul de Moussac (Gr3) sur le mile. « Le poulain

avait très bien travaillé avant cette course, alors sa cinquième place nous a

déçus, a reconnu Angus Gold, le racing manager du Cheikh. Il n’a pas accéléré à

la fin comme il aurait dû le faire. Aucun problème particulier n’a été décelé

après la course. » Rallongé de deux cent cinquante mètres, il retrouve une

distance sur laquelle il s’est déjà montré très performant à l’occasion du Prix

de Suresnes (L), à Maisons-Laffitte. Quant à Abtaal, il n’a pas été revu en

compétition depuis sa huitième place dans les 2.000 Guinées (Gr1) de Newmarket.

« Le cheval a connu un petit problème après cette course et a dû être arrêté

pendant une semaine », nous a appris Angus Gold. Il est désormais rallongé, ce

qui, d’après ce qu’a montré son père, Rock Hard Ten, sur la piste, ne devrait

pas être un problème. En effet, son géniteur a remporté ses plus beaux trophées

sur des distances comprises entre 1.800 et 2.000m.

MAINSAIL

TENTE LA PASSE DE TROIS

Des six

candidats au Prix Daphnis, Mainsail (Oasis Dream) est sans doute celui qui

dispose de la plus grande marge de progression. Le protégé de Pascal Bary

progresse à chacune de ses tentatives et a remporté début juin la première

Listed de sa carrière à l’occasion du Prix Matchem (L), à Maisons-Laffitte. Il

s’est imposé de trois longueurs ce jour-là et tente logiquement sa chance au

niveau supérieur. Il a remporté ses deux dernières courses avec Christophe

Soumillon, mais ce dernier, engagé sur Abtaal, a dû renoncer au représentant du

Prince Khalid Abdullah. Il est donc confié pour la première fois à Maxime

Guyon.

SO

BEAUTIFUL POUR UNE BELLE SURPRISE

Présenté

par Sandrine Tarrou, So Beautiful (Zamindar) s’essaye pour la première fois sur

une distance supérieure au mile. Quatrième du Prix Paul de Moussac (Gr3) pour

son premier essai à ce niveau, il n’a pas démérité et a nettement devancé

Mustaheel, qu’il retrouve face à lui. « Le cheval est très bien et je pense

qu’il devrait apprécier le rallongement de la distance, nous a confié son

entraîneur. Dans le Prix Paul de Moussac, il a fini avec beaucoup de ressources

et de vitesse, mais trop tard. Cela nous fait penser que la distance ne posera

pas de problème. C’est un poulain qui a beaucoup de qualités et que nous

estimons beaucoup. »