Prix de boasne (f) : la premiere de francastel

Autres informations / 18.06.2012

Prix de boasne (f) : la premiere de francastel

Depuis

le début de l’année, Francastel (Gold Away) tournait autour de son maiden.

Deuxième de Saint Baudolino (Pivotal) et Ashkiyr (Rock of Gibraltar), il

méritait d’ouvrir son palmarès dans le Prix de Boasne (F). Raccourci par

rapport à ses deux sorties en 2012, il s’est montré souverain, repoussant

jusqu’au bout l’attaque de la bonne Ultra Appeal (Lawman), après avoir attendu

au milieu du peloton. L’écart à l’arrivée n’est pas si important, mais, comme

le disait Christiane Head-Maarek, entraîneur de Francastel : « Il gagne

beaucoup plus sûrement qu’on peut le penser. Stéphane Pasquier l’a très bien

monté. Il a pu se placer au centre du peloton et n’a cette fois pas eu besoin

d’aller devant. Nous sommes vraiment contents de cette victoire, car c’est un

des fleurons de l’écurie. L’objectif avec Francastel et d’aller vers les

Groupes. C’est un cheval qui a mis du temps à venir et on commence, maintenant,

à vraiment l’avoir bien. » Le meilleur reste donc à venir avec Francastel qui,

à l’image de son frère Fuissé (Green Tune), peut s’améliorer avec le temps.

LE FRERE

DE DEUX GAGNANTS DE GR1

Élevé

par le haras du Quesnay, Francastel est le frère de deux très bons éléments.

Son propre frère, Full of Gold a gagné le Critérium de Saint-Cloud (Gr1) à

2ans. Autre frère de Francastel, Fuissé a gagné le Prix du Moulin de Longchamp

et a aussi terminé deuxième du "Jockey Club" (Grs1). En remontant les

ramifications de Fuissé, on tombe sur les champions "Head", tels que

Silvermine (Bellypha), lauréate de la Poule d’Essai (Gr1) en 1985 (grande

année), et dauphine de Triptych (Riverman) dans le Prix des Marettes (F) en 1984.

La troisième mère de Fuissé, Messénie (Lyphard), était déjà élevée par Alec

Head. Cette lauréate à Longchamp a donné en Funny Pearl (Irish River, deuxième

mère), une lauréate en haies à Auteuil, qui elle-même a donné Funny Féerie

(Sillery), bonne gagnante sur les haies de la butte Mortemart.