Prix de la michelette (f) : mansera dans le style d’une bonne pouliche

Autres informations / 13.06.2012

Prix de la michelette (f) : mansera dans le style d’une bonne pouliche

Un an

après la bonne Pacifique (Montjeu), future lauréate du Prix de Lutèce (Gr3),

Alain de Royer Dupré débutait deux pouliches de Son Altesse Aga Khan, chacune

appartenant à de bonnes familles, dans le Prix de la Michelette (F). Sœur de

Manighar (Linamix), Mansera (Manduro) a débuté victorieusement, avec une grande

aisance. Elle a devancé l’autre "Royer Dupré", Dayita (Dansili), la

soeur de Dalakhani et Daylami. C’est cette dernière qui a mené la course à une

allure régulière. Regardante durant le parcours, Dayita a accéléré en

progression à la sortie du tournant final, cherchant à se caler à l’extérieur.

Sa compagne d’entraînement et de couleurs, Mansera, est restée en pleine piste.

À mi-ligne droite, seulement actionnée aux bras par Gérald Mossé, elle s’est

détachée sûrement, comme une pouliche qui pourra gagner au moins au niveau Listed

cette année.

LA SOEUR

DE MANIGHAR ET MINATLYA

Mansera

est donc la soeur de Manighar, triple gagnant de Gr1 en Australie et vainqueur

du Prix Chaudenay (Gr2) à Longchamp, mais aussi de Minatlya (Linamix), gagnante

du Prix de Royaumont (Gr3), devenue la mère de Mandistana (Azamour), elle-même

troisième du "Royaumont". Mansera appartient donc à une famille qui

s’est révélée avec le temps, ce qui laisse à penser qu’elle a une bonne marge

de progression.