Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de royaumont (gr3) : sediciosa, comme le bon vin

Autres informations / 03.06.2012

Prix de royaumont (gr3) : sediciosa, comme le bon vin

Sediciosa

(Rail Link) a remporté le Prix de Royaumont (Gr3) à l’issue d’une fin de course

palpitante. Ligotée en début de ligne droite, derrière Mandistana (Azamour),

elle n’a trouvé l’ouverture qu’à deux cents mètres du poteau, plaçant alors une

franche accélération. Sur le faux plat final, elle a dominé facilement

Mandistana, tandis que Yellow and Green (Monsun) terminait très vite en pleine

piste. Mais le plus prometteur avec la pouliche de Maurice Lagasse, c’est

qu’elle n’est pas encore arrivée à maturité. Sa marge de progression laisse

augurer de belles choses pour l’automne. Elle aurait pu également finir le

printemps invaincue, puisqu’elle avait été surprise par le public situé sur la

pelouse à Longchamp, lors de sa deuxième place dans le Prix de la Seine (L).

Une course principale qui s’est d’ailleurs révélée être l’épreuve de référence

pour ce Gr3, puisque les trois premières venaient de courir au bois de

Boulogne. « C’est une pouliche qui possède effectivement une marge de progression,

nous a dit Yann Barberot, entraîneur de Sediciosa. Elle est très tendre et on

l’avait un peu bousculée pour la débuter car si on loupe le train, après, c’est

trop tard. Elle le fait sur sa qualité car elle est tardive. On verra pour la

suite. J’aimerais disputer une course comme le Prix Vermeille (Gr1). On va y

réfléchir car elle a débuté tôt et peut-être va-t-elle se reposer un peu. »

Rappelons également que Sediciosa est engagée dans le Qatar Prix de l’Arc de

Triomphe (Gr1).

YELLOW

AND GREEN, UNE NOUVELLE FOIS LA MEILLEURE IMPRESSION

Deux

fois placée lors de ses deux premières sorties, Yellow and Green avait à chaque

fois "mis le clignotant" à mi-ligne droite, pour terminer très fort.

C’est une nouvelle fois ce qui s’est passé dimanche. Pour son premier essai au

niveau Groupe, la protégée de Nicolas Clément n’a pas raté le

"coche". « Elle confirme sa dernière performance, dans le Prix de la

Seine, nous a déclaré son entraîneur. Elle est battue à la régulière. Elle aime

bien se relaxer comme cela, à l'arrière-garde. Elle va encore progresser, car

elle est un peu immature. Nous l'avions munie d'un bonnet aujourd'hui, parce

que le rond de Chantilly, surtout les jours de Grand Prix, peut impressionner,

mais c'est une pouliche facile. La suite de son programme dépendra de sa

récupération. Le Prix de Malleret est possible, mais à l'automne elle pourrait

être dirigée sur des courses comme le Prix de Pomone ou le

"Vermeille"... »

PAS

D’ENNUIS DE TRAFIC POUR MANDISTANA

Enfermée

dernièrement à Longchamp, dans le Prix de la Seine, Mandistana n’a cette fois

pas connu d’ennuis de trafic en allant devant. Elle a mené à bonne allure, mais

elle est tombée sur deux bonnes pouliches. Son entraîneur, Alain de Royer

Dupré, nous a confié : « Mandistana en a fait un peu beaucoup devant, perdant

de son influx durant le parcours. Mais elle a tout de même bien couru et s'est

correctement défendue pour finir. » Après avoir évolué en deuxième épaisseur,

nez au vent, dans le tournant final, Indriya (Stormy River) s’est montrée

courageuse pour conserver la quatrième place.

LA BASE

DE SEDICIOSA: LA CONCENTRATION DE NORTHERN DANCER

Lorsqu’il

a choisi Rail Link (Dansili) comme étalon pour Séditieuse (Night Shift),

Maurice Lagasse avait une idée en tête : concentrer le sang de Northern Dancer.

Sediciosa se retrouve 5x5x3x5 sur Northern Dancer. « J’avais acheté Starpoint,

la grand-mère de Sediciosa, qui appartient à une famille de Ballymacool Stud,

nous a expliqué le propriétaire-éleveur de Sediciosa. C’était une alezane par

Shahrastani. Séditieuse, la mère de Sediciosa, est par Night Shift, un fils de

Northern Dancer. Elle a gagné un gros handicap à Deauville. Elle n’est plus

aujourd’hui et quand Sediciosa est passée en vente, personne n’en a voulu. Il y

a une 2ans par Elusive City, fille de Séditieuse, qui est à l’entraînement chez

William Walton, une yearling par Della Francesca. »

LE

PREMIER GAGNANT DE GROUPE DE RAIL LINK EN FRANCE

En

s’imposant dans le Prix de Royaumont, Sediciosa a apporté un premier succès de

Groupe à son père, Rail Link, en France. Rachetée 25.000 € en août 2010 à

Arqana, Sediciosa a été élevée comme sa mère par Pontchartrain Stud. Sa mère,

Séditieuse (Night Shift) a gagné une course C à Saint-Cloud à 2ans, puis, à

3ans, un gros handicap à Deauville. Troisième mère de Sediciosa, Pointed Path a

été exportée au Japon où elle est devenue la mère de Neo Universe. Ce gagnant

de Groupe est le père de Victoire Pisa, lauréat du Dubai World Cup (Gr1).

Enfin, par sa cinquième mère, Boulevard, Sediciosa appartient à la famille

d’Helen Street et donc de Street Cry et Shamardal.