Prix des drags (gr2) : pour effacer le souvenir du "rail-ditch

Autres informations / 10.06.2012

Prix des drags (gr2) : pour effacer le souvenir du "rail-ditch

Considéré

comme une consolante du Gras Savoye Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), le Prix

des Drags (Gr2) jouera complètement son rôle cette année. Six des treize

partants de l’édition 2012 viennent de courir le championnat des

steeple-chasers. Et parmi ces six concurrents, quatre restent sur une chute au

railditch: Quart Monde (Network), Rubi Ball (Network), Net Lovely (Network) et

Remember Rose (Insatiable). Avant la trêve estivale, ce Prix des Drags

permettra donc aux meilleurs steeple-chasers d’effacer leur mauvais souvenir au

"juge de paix". Un peu apeuré en voyant tous les chevaux lâchés au

rail-ditch, Quart Monde a fait "pile", faisant une faute qui a éjecté

Gaëtan Olivier. Vainqueur du Prix Montgomery puis du Prix du Président de la

République (Grs3), sous la lourde charge de 72 kilos, le pensionnaire de

François Nicolle ne devrait pas terminer l’année sans vaincre dans une course

de ce genre. Dans le "Grand Steeple", il aurait certainement lutté

pour les premières places. Dimanche, il peut mettre tout le monde d’accord.

Restant sur deux chutes, Rubi Ball n’a pas convaincu ce printemps. Mais lui

aussi allait facilement au moment de sa faute au rail-ditch. D’ailleurs, il a

été gêné par Remember Rose à cet obstacle, ce qui a entraîné la chute de David

Cottin. Son jockey habituel mis à pied, il retrouvera Christophe Pieux, tout en

devant porter 71 kilos. Remember Rose vient, lui, de courir à Dieppe, sur les

balais. Ce jour-là, sans une faute, il aurait pu gagner. Il court rapproché,

mais il faut rappeler qu’il n’était pas battu, au moment de sa chute, dans le

"Grand Steeple". Lorsqu’elle a éjecté David Berra au "juge de

paix", Net Lovely "avait du gaz" également et elle pouvait

envisager le succès. Lauréate de deux préparatoires, elle est en mesure de

signer une nouvelle victoire de Groupes. Parmi les quatre chevaux ayant chuté

dans le "Grand Steeple" et qui retentent leur chance dimanche, Net

Lovely est certainement la jument la plus sûre pour finir dans les trois

premiers.

KOTKIEGLOTE,

SUR LA FRAICHEUR

Contrainte

de faire une croix sur le printemps, Kotkieglote (Poliglote) aura néanmoins

l’avantage de la fraîcheur sur ses rivaux. Et elle en recevra du poids. Elle a

également très bien passé la ligne extérieure des steeplechases dans le Prix

Troytown (Gr3). Les gros parcours sont faits pour elle. Dès lors, elle est une

lauréate en puissance.

PIERROT

BAY, AUTRE SAUTEUR D’AVENIR

Placé de

Groupes à trois reprises sur le steeple d’Auteuil, à l’âge de 4ans, Pierrot Bay

(Martaline) a fait ses meilleures valeurs sur les haies, ce premier semestre.

Gagnant à Enghien devant Tom de Touzaine (Dom Alco) puis récent vainqueur, sur

le tapis vert, d’un gros handicap à Auteuil, ce pensionnaire de Thomas

Trapenard a de l’avenir. Certainement tardif, il devrait encore progresser au

fil des mois et peut devenir un cheval de "Grand Steeple". Dimanche,

il passera donc un vrai test face à ses aînés. Quatrième du "Grand

Steeple", Grand Charly (Le Triton) représente également la promotion des

5ans. Dernièrement, il avait connu une fin de course éprouvante et il tentera

de confirmer sa dernière performance. Dans ce lot, il faudra suivre également

Lagunak (Mansonnien), lequel peut être la bonne surprise de la course, après

ses sorties à Enghien, Parigny (Tagula), qui a progressé ce printemps, et rubis

sur ongle (Robin des Champs), un cheval de train qui peut conserver une place

en fin de parcours.