Prix du chemin de fer du nord (gr3) : le demenageur vagabond shoes revient en force

Autres informations / 18.06.2012

Prix du chemin de fer du nord (gr3) : le demenageur vagabond shoes revient en force

Plus

revu depuis sa sortie à Meydan, le 10 mars dernier, sous les ordres de Stéphane

Chevalier, Vagabond Shoes (Beat Hollow) a effectué un retour en force sur le

sol français. Revenu dans les boxes de Yan Durepaire à La Teste, castré après

sa tentative dans le Qatar Prix Dollar (Gr2) 2011, le cheval de Javier Martinez

Salmean n’a rien perdu de sa qualité. Au contraire, on a même l’impression que

sa castration l’a fait progresser. Mentalement, il est resté le même, suant

beaucoup avant la course. Physiquement, il est toujours aussi fort et solide de

modèle. Mais, en course, on a vu un cheval qui possédait une vraie marge. Avant

le coup, tous les chevaux se tenaient de près. Pourtant, Vagabond Shoes a

démontré qu’il évolue désormais un ton au-dessus de ses rivaux du jour. De

fait, il a été rapidement contraint de voyager en troisième épaisseur, pour

passer devant les Grandes Écuries. Nez au vent, il aurait pu tirer, comme cela

lui arrivait de le faire précédemment, lorsqu’il était encore entier. Mais le

Vagabond Shoes nouveau est arrivé. Placide, il est arrivé sur les animateurs

avec beaucoup de ressources à hauteur de la Mère Marie. Son jockey, Stéphane

Pasquier, l’a fait accélérer en progression. Déployant sa superbe action, il a

contré très sûrement le retour de Moonwalk in Paris (Oratorio), lequel a fini

fort. Sur le dernier faux plat, Vagabond Shoes a changé de jambe pour

l’emporter nettement. Il a ajouté ainsi un deuxième Groupe à son palmarès,

après son succès dans le Prix Messidor (Gr3).

YAN

DUREPAIRE : « AVANT LE COUP, ON COMPTAIT COURIR CETTE EPREUVE EN VUE DU PRIX

MESSIDOR »

Installé

à La Teste depuis presque un an, Yan Durepaire a remporté le troisième Groupe

de sa carrière, après Synergy (Victory Note), vainqueur du Prix Fille de l’Air

(Gr3), et ce même Vagabond Shoes, héros du Prix Messidor 2011. Il nous a

expliqué : « On a castré Vagabond Shoes après le Prix Dollar et, parfois, les

chevaux mettent un peu de temps à se retrouver. Il est parti à Meydan et

Stéphane [Chevalier, ndlr] s’en est occupé remarquablement. Il a fait tout le

travail, je n’ai eu que la finition à faire. Cela s’est mieux passé que je ne

le pensais. Avant le coup, on comptait courir cette épreuve en vue du Prix

Messidor. Mais, maintenant qu’il a gagné un nouveau Gr3, on va devoir viser une

autre course. C’est vrai qu’il a peut-être progressé puisque l’an dernier, il

était deuxième et cette fois, il a gagné. J’aurais donc tendance à penser cela.

» De son côté, Stéphane Pasquier a confié : « Aujourd'hui, mon cheval gagne

avec la manière. Un grand bravo à lui car il s'est montré très lutteur et

courageux dans la phase finale. Sur cette course, il peut sans problème monter

d'un palier la prochaine fois. »

BONNE

FIN DE COURSE DE MOONWALK IN PARIS

Vainqueur

du Prix Edmond Blanc (Gr3), Moonwalk in Paris est arrivé sur la fraîcheur dans

cette compétition. Il a attendu en dernière position et a été l’un des rares

chevaux à revenir de l’arrière-garde pour buter sur Vagabond Shoes. Il a conclu

deuxième. Son entraîneur, Jean-Claude Rouget, nous a dit : « Par sa deuxième

place, il a confirmé ses performances. On va peut-être envisager le Prix

Messidor, une course qui devrait se dérouler sur un terrain léger. Ce sera bien

pour lui. Il est plus appliqué désormais. » Une nouvelle fois, Évaporation (Red

Ransom) a fait sa valeur et a pris la troisième place, précédant Shamalgan

(Footstepsinthesand), supplémenté, et Fury (Invincible Spirit). Après un bon

parcours, Zinabaa (Anabaa Blue) n’a pu se montrer dangereux, sur un terrain

finalement moins souple que prévu.

LE NEVEU

DE PRIENA

Élevé

par Almagro de Actividades Comerci, Vagabond Shoes est le neveu de Priena

(Priolo), quatre fois placée de Listeds et mère du très bon cheval espagnol

Entre Copas (Sakhee), brillant lauréat du Gran Premio de Madrid (A) 2011, deux

fois placé de cette même épreuve et troisième du Gran Premio Memorial Duque de

Toledo (A) 2009. Mère de Vagabond Shoes, Atiza (Singspiel) a gagné son maiden à

Cholet et s’est placée dans un gros handicap. Vagabond Shoes est son premier

produit. Irish Isle (Realm), troisième mère de Vagabond Shoes, a donné irish

Memory (Don’t Forget Me), gagnant de Gr3 au Curragh.