Prix du lys-longines (gr3) : le voyage heureux de remus de la tour

Autres informations / 18.06.2012

Prix du lys-longines (gr3) : le voyage heureux de remus de la tour

Plus de

huit cents kilomètres séparent Marseille de Chantilly, mais Keven Borgel n’a

pas hésité à faire ce long voyage pour présenter Rémus de la Tour (Stormy

River) au départ du Prix du Lys-Longines (Gr3). Grand bien lui en a fait,

puisque Rémus de la Tour s’est imposé de bout en bout, trois semaines après

avoir remporté sa première Listed dans la Coupe des 3 Ans (L) à Lyon-Parilly.

Nous avons d’ailleurs assisté au même scenario, puisque Rémus de la Tour avait

déjà donné le ton de l’épreuve sur les bords du Rhône. Ce dimanche à Chantilly,

le cheval a gambadé en tête du peloton, sans mener à vive allure... au

contraire. Dans son sillage, le favori, Masterstroke (Monsun), bénéficiait du

meilleur des parcours. Mais, dans la phase finale, Rémus de la Tour a accéléré

sèchement et ses rivaux n’ont jamais pu refaire de terrain. Davy Bonilla a

monté une course idéale pour son partenaire et avait pris son joker pour monter

spécialement cette course. « Ça fait plaisir de monter de tels éléments ! C'est

un très bon cheval, facile, bien qu'un peu anxieux. C'est la deuxième fois que

je le pilote, et le monter comme ça, à sa main, devant, lui correspond bien. Il

a beaucoup de tenue et de courage mais manque encore un peu de maturité. Je

pense qu'il progressera sur la course d'aujourd'hui et nous devrions le revoir

accomplir de grandes choses. » Rémus de la Tour offre par là même un premier

Groupe à son entraîneur marseillais, Keven Borgel, qui est allé retrouver son

champion sur la piste, non sans émotion. « J’étais très ému, c’est une belle

histoire qui s’écrit aujourd’hui. Depuis sa victoire dans une course D à

Cagnes-sur-Mer, je sentais que le cheval pouvait montrer de belles choses sur

la distance. Nous l’avons progressivement rallongé et il progresse constamment.

C’est un cheval qui a beaucoup d’influx et qui démarre au quart de tour.

J’avais demandé à Davy de le monter devant, comme à Lyon, et tout a été

parfait. J’étais certain que le cheval était capable de gagner et il n’y avait

que lui pour me donner raison. Je suis très heureux. » Rémus de la Tour a

finalement contenu les efforts de Masterstroke, qui a quant à lui conservé la

deuxième place, aux dépens d'Ashkiyr (Rock of Gibraltar). Ce dernier a

longtemps attendu le passage dans la phase finale avant de buter sur le protégé

d’André Fabre. Mais il avait perdu beaucoup de son influx en se montrant un peu

allant en début de parcours.

UN ACHAT

POUR 5.000 €

Il est

encore possible d’acheter des gagnants de Groupe pour 5.000 € sur le ring

d’Arqana. C’est ce qu’a prouvé ce dimanche Rémus de la Tour. « Il avait un

petit problème d’aplombs, nous a confié son entraîneur. Mais son propriétaire

avait un bon feeling avec ce cheval et ne voulait acheter que celui-ci, alors

nous avons tenté notre chance. » Son propriétaire, c’est Barthélémy Vives et il

a lui aussi remporté son premier Groupe à cette occasion. « C’est un cheval qui

m’avait déjà plu en feuilletant le catalogue. Son pedigree était intéressant et

physiquement il m’a fait quelque chose. Malgré son petit problème d’aplomb,

j’ai quand même voulu l’acheter, et, heureusement pour nous, nous étions les

seuls enchérisseurs. » Pour 5.000 €, Barthélémy Vives s’est offert un Groupe le

jour du "Diane". Rémus de la Tour a remporté la principale épreuve

préparatoire au Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1) dans lequel il n’est

toutefois pas engagé. Il faudra alors débourser 36.000 € le 11 juillet pour

qu’il puisse y participer, ce qui équivaut à la quasi totalité de l’allocation

obtenue ce dimanche dans le Prix du Lys-Longines.

LE FRERE

DE CHILL

Rémus de

la Tour est issu de la première production de Stormy River et se place comme

son meilleur produit. Sa mère, Calithea (Marju), a donné Chill (Verglas), trois

quarts soeur du poulain, gagnante du Prix Finlande (L) et deuxième du Prix

Cléopâtre (Gr3). Fager’s Glory (Mr Prospector), la troisième mère, a produit

Glory Forever (Forever Casting), gagnant du Prix Thomas Bryon (Gr3) et

troisième de la Poule d’Essai (Gr1), et Rahaam (Secreto), la deuxième mère de

la championne Halfway to Heaven (Pivotal) mais aussi génitrice de Verglas. Le

poulain est donc inbred 3x4 sur Fager’s Glory.

LE

PREMIER GAGNANT DE GROUPE DE STORMY RIVER

Issu de

la première production de Stormy River, Rémus de la Tour est devenu son premier

gagnant de Groupe ce dimanche à Chantilly. Il était déjà le premier lauréat de

Listed en triomphant le 16 mai dernier dans la Coupe des 3 Ans (L) à

Lyon-Parilly. « Rémus de la Tour a été élevé en Normandie, au Gaec Trois

Rivières, pour Monsieur Lair, a expliqué Franck Champion. Sa mère, Calithea

(Marju), a un yearling par Falco, un foal femelle par Elusive City et est

pleine de Turtle Bowl. Aux prochaines ventes Arqana, il y aura une

demi-douzaine de produits de Stormy River au mois d’août et une vingtaine au

mois d’octobre. »