Prix fasquel (a) : loi gagne son appel

Autres informations / 21.06.2012

Prix fasquel (a) : loi gagne son appel

La seule

candidature de Loi (Lawman) dans le Prix Fasquel (A) a suffit pour faire le

ménage. Ils n’étaient donc que quatre au départ ce mercredi à Compiègne, dont

le poulain de Jean-Marie Béguigné, qui se devait d’essuyer ses échecs dans les

préparatoires au Prix du Jockey Club (Gr1). Raccourci, Loi a été monté

offensivement pour éviter d’être pris de vitesse dans la phase finale. « Sur

une pointe nous aurions pu être battus », confirme son jockey. Actionné très

tôt par Olivier Peslier, Loi a repoussé courageusement toutes les attaques et

notamment celle de Moccasin (Green Tune), qui s’est montré pressant en toute

fin de course. « Ils ne sont pas allés assez vite, du coup il a dû aller

devant, analyse Paul Nataf, le racing manager de l’écurie d’Enrico Ciampi. Il

gagne de peu, mais c’était une semi-rentrée. Je suis toutefois un peu déçu par

sa façon de gagner, mais il a fait le travail. Nous allons regarder le

programme et il n’est pas impossible qu’il se présente sur une distance plus

longue. » En retrait, c’est Mobaco (Slickly) qui a pris la troisième place

devant Mehitabel (Authorized), qui restait sur des débuts victorieux assez

convaincants.

LE PREMIER

GAGNANT DE GROUPE DE LAWMAN

Loi est

issu de la première génération de Lawman, qu’Enrico Ciampi détenait en

association avec Claudio Marzocco, et qui a réussi le doublé "Jockey

Club-Jean Prat". Et, comme Lawman, Loi est issu du haras de la Louvière. Il

a d’abord été vendu foal pour 40.000 € à John O’Connor, avant d’être présenté

yearling, en août 2010, où Paul Nataf l’a acheté 90.000 €. Du côté maternel,

Lockup (Inchinor), la mère de Loi, dont c’est le premier produit, était une

bonne jument de gros handicap, lauréate notamment du Grand Prix de la Ville de

Craon. C’est une soeur de Law of Chance (Pennekamp), gagnant du Prix Frédéric

de Lagrange (L). On retrouve dans son pedigree les noms de Boris de Deauville

(Soviet Star), lauréat du Prix d’Harcourt (Gr2) et des Prix de Guiche et

Gontaut-Biron (Grs3) ainsi que Célimène (Dr. Fong), auteur du doublé

"Pénélope-Flore" (Grs3), et Ask for the Moon (Dr. Fong), gagnante du

Prix Saint-Alary (Gr1).