Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix la moskowa (l) : des orages benis pour tac de boistron

Autres informations / 22.06.2012

Prix la moskowa (l) : des orages benis pour tac de boistron

L’été

est arrivé et les orages avec, ce qui n’est pas pour déplaire à Tac de Boistron

(Take Risks), candidat au Prix La Moskowa (L). Généralement, le terrain est

toujours souple à Maisons-Laffitte, mais, avec la pluie qui est prévue, la

piste pourrait s’alourdir. Dans ce cas, le p e n s i o n n a i r e d’Alain Lyon

apparaît comme un épouvantail. Multiple placé de Groupes, quatrième du Prix

Royal-Oak (Gr1), Tac de Boistron progresse de plusieurs kilos sur des surfaces

assouplies. Son principal rival pourrait être allemand. Il s’agit de Lacateno

(Green Tune), deuxième de la Coppa d’Oro (L) à Milan. Régulièrement à l’arrivée

des Listeds françaises qu’il a disputées, il est en mesure de s’imposer

vendredi. Gagnante de course principale à Munich, Night Serenade (Golan) a

bifurqué vers les longues distances cette année et semble s’y épanouir.

Remarque valable aussi pour Lone Ranger (Muhtathir), cheval tardif et invaincu

sur les distances supérieures ou égales à 2.800m. Comme souvent avec les

produits de Muhtathir, Lone Ranger vieillit bien et sa progression n’est pas

finie. À l’image des courses pour sprinters, les handicaps fournissent souvent

des éléments de qualité pour les bonnes épreuves de stayers. C’est pourquoi il

faudra surveiller Inside Man (Hawk Wing), qui n’a plus vraiment le choix des

engagements.

RENTREE

DE MANDALI

Plus

revu depuis le 15 mars 2011, date de sa troisième place dans le Prix de la

Porte de Madrid (L), Mandali (Sinndar) va effectuer une réapparition attendue.

Le lauréat de la mythique Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) 2010 a connu

des contretemps depuis. Mais il fait souvent sa valeur lorsqu’il rentre. Et, bien

qu'il ait réalisé ses meilleures performances en obstacle, il court toujours

bien en plat. Sur sa meilleure valeur, il peut donc dominer tous ses rivaux.