Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix melisande (l) : ridasiyna, la preuve par cinq

Autres informations / 09.06.2012

Prix melisande (l) : ridasiyna, la preuve par cinq

Ridasiyna

(Motivator) avait quelque peu surpris son entraîneur Mikel Delzangles en

s’imposant, pour ses débuts, de cinq franches longueurs. La pouliche princière

a de nouveau fait forte impression en gagnant d’une classe le Prix Mélisande

(L). Placée dans le sillage de son leader, Parisham (Cadeaux Généreux), qui

montrait le chemin sans aller trop vite, et surtout en fouaillant de la queue,

Ridasiyna s’est montrée un peu brillante en début de parcours. Christophe

Lemaire a fini par la décaler légèrement du sillage immédiat de sa compagne

d’écurie, et la pouliche a fini par se détendre. Au début de la ligne droite,

elle faisait visiblement un canter, et elle s’est effectivement détachée en

toute quiétude, puisque cinq longueurs ont de nouveau sanctionné sa

supériorité. En ce qui concerne la lauréate, Mikel Delzangles nous a expliqué:

« Elle confirme ses bons débuts. C’est vrai que, ce jour-là, elle m’avait un

peu étonné. Elle est plus démonstrative l’après-midi que le matin, mais, à

l’entraînement, on ne leur demande pas non plus le maximum. Elle a encore

besoin d’apprendre, car elle veut précipiter les choses, mais Christophe m’a

dit qu’elle n’avait pas oublié de respirer. Nous n’avons vraiment pas de

programme établi avec elle. Nous ne voulons pas aller trop vite, car elle a

encore des choses à apprendre… »

MYRICA

CONVAINCANTE POUR SON ESSAI SUR LA DISTANCE

Loin

derrière elle, ce sont les deux pouliches qui la suivaient au début de la ligne

droite qui ont lutté pour la deuxième place, Myrica (Dansili) et Keegsquaw

(Street Cry). La pensionnaire de Jonathan Pease, qui n’avait jusqu’à présent

couru que sur le mile, s’est bien comportée pour son essai sur la distance. Elle

gagnera sa Listed cette année. Quant à Keegsquaw, décevante à Longchamp sur une

piste plus pénible, elle s’est rachetée en ne perdant la deuxième place que

tout à la fin.

UNE

PETITE-FILLE DE RIDAIYMA

Ridasiyna

est issue de Ridafa (Darshaan), qui a été exportée en Turquie fin 2009, quand

Ridasiyna était foal. Sa deuxième mère, Ridaiyma (Kahyasi), s’est placée de Gr3

et de Listed à l’étranger et a terminé à la sixième place du Prix Vermeille

(Gr1). Riyda (Be My Guest), la troisième mère de la pouliche, est lauréate de

Listed en Angleterre. C’est la souche de Ridaar, lauréat du Grand Prix

Interrégional des 3ans (L), de Rayseka, deuxième de l’Irish St Léger (Gr1) et

gagnante du Prix de Royallieu (Gr2).