Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix miror (l) : urbain de sivola, en attendant l’automne

Autres informations / 04.06.2012

Prix miror (l) : urbain de sivola, en attendant l’automne

Vainqueur

du Prix Miror (L), l’anglais Urbain de Sivola (Le Fou) est un bon élément. De

ceux qui peuvent enlever un Groupe préparatoire au Gr1 réservé à sa promotion,

et espérer ensuite une place au plus haut niveau sur la butte Mortemart. Il ne

disputera pas le Prix Alain du Breil (Gr1), mais devrait revenir dès cet

automne, à Auteuil, avec le Prix Renaud du Vivier (Gr1) en point de mire. Comme

tous les visiteurs britanniques, Urbain de Sivola a eu besoin d’un parcours de

reconnaissance à Auteuil pour fournir, ensuite, sa meilleure valeur. Quatrième

du Prix Virelan, le 22 avril, il avait alors sauté fort et pas très bien. Bien

mieux dans le parcours, ce lundi, en dépit de quelques légères fautes, il a

durci la course très tôt, au bout de la ligne d’en face, prenant le relais de

l’animatrice Swedish (Protektor), auteure de plusieurs hésitations. Et, bien

qu’isolé en pleine piste, il a dominé ses rivaux de la tête et des épaules.

Calée le long du rail, Princesse Kap (Kapgarde) a pris le premier accessit

devant Défi d’Anjou (Saint des Saints), lequel a bien essayé de suivre Urbain

de Sivola dans la ligne droite, en vain. « On était confiant avec lui aujourd’hui,

a expliqué James Reveley, jockey du lauréat. C’est un poulain que l’on estime,

qui est très bon. Lors de sa première sortie à Auteuil, il n’avait pas très

bien sauté. Ce lundi, il était plus appliqué dans ses sauts. Je pense qu’il

pourra gagner un Groupe en France ou en Angleterre. Il pourra aussi faire le

steeple sans difficulté. »

LE FRERE

DE SOLEIL DE SIVOLA

Élevé

par Gilles Trapenard, comme son nom l’indique, Urbain de Sivola est le frère de

Soleil de Sivola (Discover d’Auteuil), vainqueur du Prix La Périchole (Gr3).

Neva de Sivola (Blushing Flame), la mère d’Urbain de Sivola, a enlevé un prix

de série sur les haies d’Auteuil. «Urbain» est aussi le neveu d’un sauteur qui,

comme lui, a traversé la Manche, Rêve de Sivola (Assessor), triple gagnant de

Groupe en Angleterre et en Irlande.