Prix paul valerien perrin : argentique ne s’est pas fait piéger

Autres informations / 12.06.2012

Prix paul valerien perrin : argentique ne s’est pas fait piéger

En

remportant le Prix Paul Valérien Perrin, Argentique (Saint des Saints) a ouvert

son palmarès et offert une belle victoire à son entourage. La course a été

rythmée dès les premiers mètres. Le grand favori, Roi de Trêve (Martaline),

s’est rapidement trouvé à l’arrière-garde. Très loin en face, il se retrouvait

alors hors de portée pour la victoire. À l’inverse, Argentique était monté dans

le sillage des animateurs par Anthony Lecordier. Malgré une faute à

l’avant-dernière haie de la ligne d’en face, le pensionnaire d’Augustin Adeline

de Boisbrunet s’est accroché et a commencé à se rapprocher dans l'ultime

courbe. Dans la dernière ligne droite, Argentique a donné un bon coup de reins

pour venir chercher Brézhon de Kerbarh (Policy Maker) aux abords du poteau.

Anthony Lecordier a confié : « Il me laisse une bonne impression. Lors de sa

dernière course à Auteuil, il avait mal sauté et s’était montré brillant.

Aujourd’hui il était plus détendu, même s’il n’était pas très efficace dans ses

sauts. À Lyon-Parilly, quand le terrain est un peu pénible et qu’il y a du

train, la sélection se fait toute seule. Il le fait très proprement. Il a un

peu de gaz. »