Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix rigoletto (l) : mick passoa revient sur les gros obstacles

Autres informations / 26.06.2012

Prix rigoletto (l) : mick passoa revient sur les gros obstacles

L’affaire

Mick Passoa (Jimble) avait été l’un des feuilletons de la fin d’année dernière.

Le cheval entraîné par Laurent Viel évoluait sous le régime d’un contrat

locatif, que son propriétaire a tenté de casser. Le cheval est alors parti à

Maisons-Laffitte pour intégrer l’écurie de Jean-Paul Gallorini, mais son

entraîneur s’est battu pour obtenir gain de cause et a finalement récupéré son

cheval. Toutefois, Mick Passoa n’évolue pas sous les couleurs de Brunehilde

Hermange, pour qui il courait l’an dernier. Il est désormais inscrit sous la

propriété de Maître Vincent Rousseau, qui est en fait l’administrateur

judiciaire en charge de l’affaire. C’est pourquoi le cheval a effectué sa

rentrée le 24 mai dernier en arborant une casaque société, toute blanche. Il

doit être paré des mêmes couleurs dans le Prix Rigoletto (L), pour son retour à

la compétition sur les gros obstacles. Pour sa rentrée, Mick Passoa s’est

classé deuxième sur les "balais" . Un peu "rouillé", il

avait besoin de cette mise en jambe. Cela fait maintenant plus d’un an qu’il

n’a pas sauté les grosses difficultés et plus précisément depuis sa deuxième

place dans le Prix des Drags (Gr2). Mick Passoa espère rattraper le temps perdu

et cela passe par cette Listed.

DEUX

"GALLORINI" EN LICE

Jean-Paul

Gallorini a été, malgré lui, l’un des tiers de l’affaire Mick Passoa, puisque

son propriétaire avait tenté de placer le cheval chez lui. Il n’espère rien

d’autre dans cette épreuve que contrecarrer les plans de victoires de Mick

Passoa. Pour cela, il s’est donné deux chances ; Remember Rose (Insatiable) et

Kotkieglote (Poliglote). Le premier nommé n’a fini que sixième du Prix des

Drags cette année, mais a longtemps fait illusion. La seconde a, elle, pris la

deuxième place et trouve une bonne occasion d’étoffer un peu plus son palmarès.

Très estimée et pétrie de qualité, elle a tout d’une jument d’avenir et de

premier plan sur les gros obstacles. Seulement battue par Lagunak (Mansonnien)

dans la consolante du "Grand Steeple", elle avait nettement devancé

Rubis sur Ongle (Robin des Champs), qu’elle retrouve sur sa route.