Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix rigoletto (l) : sadler’sflaure s’applique alors que mick passoa se dissipe

Autres informations / 27.06.2012

Prix rigoletto (l) : sadler’sflaure s’applique alors que mick passoa se dissipe

Deux

chevaux ont dominé le Prix Rigoletto (L), dernière belle course du printemps

pour les meilleurs steeple-chasers d’âge. Sadler’sflaure (Ballingarry) a certes

remporté de huit longueurs cette course, après avoir cheminé en embuscade, mais

il est certain que Mick Passoa (Jimble) aurait fini beaucoup plus près de lui

et aurait même pu l’inquiéter pour la victoire si le pensionnaire de Laurent

Viel s’était montré plus discipliné. En effet, Mick Passoa a toujours cherché à

“partir” à droite, et ce, dès le départ. Malgré tous ses efforts, Élise

Chayrigues n’a donc jamais pu s’en servir vraiment. Mick Passoa n’est pas un

cheval simple, et, même le matin, conscient de sa force, il donne du fil à

retordre à son entraîneur. Mais sa performance, pour sa deuxième sortie après

avoir été arrêté en raison de problèmes judiciaires, témoigne de ses énormes

moyens. Laurent Viel a d’ailleurs expliqué au micro d’Equidia que le cheval

devrait attaquer les gros morceaux de l’automne après des réglages nécessaires

le matin. Mais le petit exploit qu’a réalisé Mick Passoa ne doit pas éclipser

la victoire de Sadler’sflaure, qui avait gagné son ticket pour le Grand

Steeple-Chase de Paris (Gr1) en prenant une bonne troisième place dans le Prix

William Head (L). Cheval encore tout neuf, qui n’a couru qu’à quatre reprises

en 2011, et pas plus en 2010, Sadler’sflaure n’a sans doute pas encore montré

tout ce dont il est capable. Mathieu Delage, qui a perdu sa décharge grâce à ce

succès, a commenté au micro d’Equidia : « Il avait le droit de gagner une telle

course. Il avait très bien couru dans le Prix William Head, puis, dans le

"Grand Steeple", c’était un peu dur et nous n’avons pas insisté. Il

gagne vraiment très bien aujourd’hui. »

UNE

TACHE DIFFICILE POUR KOTKIEGLOTE

Les deux

pensionnaires de Jean-Paul Gallorini, dont la très en vue Kotkieglote

(Poliglote), n’ont pu s’illustrer. Remember Rose (Insatiable) a connu un

problème de harnachement et a donc été prématurément arrêté, alors que la femelle

a connu une tâche compliquée face à ses aînés, et sous la lourde charge de 71

kilos. Elle devrait être revue à l’automne dans les meilleurs steeple-chases.

UN FILS

DE LA BONNE FLAURELLA

Salder’sflaure

s’était vraiment révélé l’été dernier à Clairefontaine, en réalisant le

difficile doublé Prix Léopold d’Orsetti-Grand Steeple de Deauville (L). Il

s’est ensuite aguerri à Enghien avant de confirmer sa qualité à Auteuil.

Sadler’sflaure est un fils de Flaurella (Rose Laurel), une "Anglo" de

complément qui fut notamment troisième du Grand Prix des AQPS, et qui a aussi

gagné en obstacle. Flaurella est une soeur d’Hulysse Royal (Garde Royale),

placé de Listed sur les haies de Cheltenham.