Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix sagan (l) : une course promise a jean-paul gallorini

Autres informations / 21.06.2012

Prix sagan (l) : une course promise a jean-paul gallorini

Tenant

du titre de ce Prix Sagan (L), Jean-Paul Gallorini devrait conserver son bien

dans l’édition 2012 de cette course principale. De fait, il dispose d’une

cavalerie de 3ans impressionnante, a remporté toutes les Listeds pour cette

génération, et présentera quatre des sept partantes du Prix Sagan. Fille de Dindounas

(Astarabad), vainqueur du Prix de Pépinvast (Gr3), Sanouva (Muhtathir) a été

impressionnante en gagnant le Prix Wild Monarch (L) par trois longueurs. Elle a

été dominée par sa compagne d’entraînement Libranous (Ballingarry) à l’occasion

du Prix d’Iéna (L). Une Libranous qu’elle va de nouveau trouver sur sa route.

Entre elles, il n’y avait qu’une longueur, mais il en fallait douze pour

trouver trace de la troisième. Pour le moment, elles dominent leur promotion et

le métier de Libranous devrait encore parler face à Sanouva, même si la

différence est faible entre les deux pouliches. Supplémentée, Horabora Has

(Turgeon) a été séduisante lors de sa victoire dans le Prix Bois Rouaud, en

gagnant par quatre longueurs. En plein progrès, elle ne surprendrait pas en

volant la vedette à ses rivales. Régulière, Silver Chic (Chichicastenango) sera

aussi du voyage et Jean-Paul Gallorini peut espérer faire le "Quarté"

de cette Listed.

SAINTE

ECALINE PEUT TROUBLER LA COALITION MANSONNIENNE

Lauréate

par six longueurs du Prix du Nivernais, Sainte Écaline (Saint des Saints) a

devancé Horabora Has, laquelle a confirmé par la suite en s’imposant. Pouliche

placide, elle devrait être encore plus performante à l’automne, même si elle

est déjà mature. Seulement sixième pour ses premiers pas à Auteuil, après avoir

aligné trois succès à Lyon et Enghien, My Fair Lady (Poliglote) n’a pas si mal

couru dernièrement. Toujours derrière les animatrices, elle n’a cédé qu’au

début de la ligne droite et mérite donc d’être revue à Auteuil. Soeur de

Kinglaska (Kingsalsa), lauréat de la Grande Course de Haies d’Enghien (Gr3),

Laskaline (Martaline) a laissé Silver Chic à huit longueurs dans le Prix

Girofla. Depuis, elle a repris de la fraîcheur et pourrait se révéler

redoutable dans cette compétition finalement très ouverte.