Prix urban sea (l) : brasileira renoue avec le succes

Autres informations / 06.06.2012

Prix urban sea (l) : brasileira renoue avec le succes

Brasileira

(Dubai Destination), qui n'avait pas franchi le poteau en gagnante depuis ses

début en avril 2011, a remporté le Prix Urban Sea (L). La pensionnaire de

Jean-Marie Béguigné a devancé Amare (Hernando) et Street Secret (Street Cry).

Brasileira s’était classée deuxième du Grand Prix de Nantes (L) à l’automne de

l’année dernière. Elle avait effectué une rentrée correcte dans le Prix Girl

Friend (D) à Maisons-Laffitte le 7 mai, terminant à la troisième place.

Patiente non loin de la tête, Brasileira est passée à l’offensive dans le

tournant final. Elle s’est ensuite montrée accrocheuse dans la ligne droite

pour dominer Amare, très courageuse à la corde. Pourtant, Brasileira a dû

voyager en épaisseur. Alexis Badel, son jockey, a confié : « Le terrain aujourd'hui

était vraiment à son avantage. Cela a été une course limpide et j'ai pu ainsi

facilement anticiper le démarrage. C'est une jument très courageuse qui possède

une longue accélération. Sur une distance plus longue, elle ne sera pas non

plus dérangée. »

AMARE

BONNE DEUXIEME

Entraînée

en Allemagne, Amare s’est bien comportée pour sa deuxième sortie en France. En

effet, la protégée de Paul Harley avait déjà couru à Bordeaux-Le-Bouscat en

septembre de l’année dernière, prenant la deuxième place du Prix Torrestrella

(B). Rapprochée en épaisseur dans le dernier tournant, elle a lutté pour la

victoire tout au long de la ligne droite mais n’a pu s’opposer à Brasileira.

Son jockey, Stéphane Pasquier, a confié : « La course a été vite et j'ai dû

voyager en épaisseur. J'aurais aimé être plus caché. Malgré tout, ma pouliche

place une belle accélération et court honorablement. » Aux avant-postes dans le

parcours, Street Secret (Street Cry) n’a pas démérité dans la ligne droite. La

pensionnaire de Pia Brandt prend la troisième place, juste devant Yukatana

(Vatori), auteure d’une excellente ligne droite.

UNE

FILLE DE SHIFTING SANDS

Brasileira

a été cédée à la vente de yearlings d’octobre en 2009, pour la somme de 85 000

€, par le haras de la Louvière à Broadhurst Agency. Sa mère, Shifting Sands

(Hernando), s’est classée deuxième du Prix Petite Étoile (L) à Saint-Cloud et

quatrième du Prix Vanteaux (Gr3). La troisième mère de Brasileira, Sahara Sun

(Alysheba), a produit Sahara Slew (Seattle Slew), gagnante de Gr2. Brasileira

appartient à la famille de Salpinx (Northern Dancer), lauréate du Prix du

Conseil de Paris (Gr2) et L’Émigrant (The Minstrel), gagnant de la Poule

d’Essai des Poulains (Gr1).