Prix urban sea (l) : tameen, la dauphine d’aiken

Autres informations / 05.06.2012

Prix urban sea (l) : tameen, la dauphine d’aiken

Listed

qui rend hommage à l’une des plus grandes poulinières de tous les temps, le

Prix Urban Sea, ouvert aux pouliches de 4ans et plus, a réuni une dizaine de

participantes. Sur une piste où l’aptitude est importante, une anglaise

effectue le déplacement avec un titre précieux dans ses bagages. Il s’agit de

la pensionnaire d’Ed Dunlop Tameen (Shirocco), récente deuxième d’une Listed à

Ascot derrière Aiken (Selkirk), lauréat de six de ses sept courses, dont le

Grand Prix de Chantilly (Gr2), dimanche. Certes, elle finissait à dix longueurs

du protégé de John Gosden, mais elle avait pu lutter avec lui, au début de la

ligne droite, avant de le laisser s’envoler. Logiquement, ses performances

peuvent suffire pour l’emporter mardi. Très régulière, Brasileira (Dubai

Destination) est la pouliche tricolore qui possède la meilleure chance.

Deuxième du Prix Occitanie à Bordeaux et du Grand Prix de Nantes (Ls), la

pensionnaire de Jean-Marie Béguigné est maniable et elle pratique toutes les

distances. En dépit de son numéro 10 dans les stalles, elle peut gagner. Parmi

les autres juments à suivre, on peut citer Amare (Hernando), placée de Grs3 et

de Listeds, Oekaki (Martillo), tenante du titre, et Fleur Enchantée (Marchand

de Sable), deux fois deuxième de cette course principale.