Aesop's fables : un cas d'ecole  par thierry grandsir (dna pedigree)

Autres informations / 02.07.2012

Aesop's fables : un cas d'ecole par thierry grandsir (dna pedigree)

Elevé

par Darley Studs, le gagnant du Prix Jean Prat (Gr1) 2012 présente un pedigree

d'école : tous les ingrédients (ou presque) y sont réunis pour susciter un

espoir brillamment concrétisé sur la piste. Qu'ils aient été ou non inspirés

d'une fable d'Esope, les dix points forts de son croisement alimenteront la

fontaine de notre étude de grand pedigree...

"DE

LA POULE ET DE SES POUSSINS"

Premier

point fort : la qualité de la mère qui, on le sait, transmet la majorité du

capital génétique dont hérite le poulain. Aesop's Fables est le premier foal

d’Abhisheka, un coup d'essai qui s'est donc transformé en coup de maître !

Guère précoce (non placée en deux sorties à 2ans) mais possédant un peu plus de

vitesse que ce que l'on pouvait attendre d'une fille de Sadler's Wells et d'une

gagnante des Oaks, Abhisheka progressa au fil de ses sorties (comme son fils) pour

signer trois succès à 3ans avant d'aligner de bonnes prestations dans des

Stakes, se plaçant notamment deuxième d'une Listed à Dubaï et quatrième des

Dahlia Stakes (Gr3) sur 1.800m à 4ans. Son deuxième produit est Advisory, un

2ans par Street Cry qui bénéficie déjà d'un engagement classique dans le Derby

2013, et elle vient de mettre au monde une pouliche foal de Bernardini.

"DU

FLEUVE ET DE SA SOURCE"

Deuxième

point fort : la qualité de la souche maternelle, porteuse de l'ADN

mitochondrial. Abhisheka n'est autre qu'une trois quarts soeur de l'invincible

Lammtarra, resté dans les mémoires pour avoir conquis le Derby, les King George

VI & Queen Elizabeth II Stakes et le Prix de l'Arc de Triomphe (Grs1) en

1995, un exploit non réédité depuis ! Leur mère Snow Bride fut également une

excellente 3ans : gagnante des Musidora Stakes et des Princess Royal Stakes

(Grs3) et quatrième du Prix Vermeille (Gr1), son palmarès indique une victoire

"officielle" dans les Oaks (Gr1), bien qu'ayant terminé trois franches

longueurs derrière "l'Aga Khan" Aliysa, injustement disqualifiée

suite à la découverte de traces de camphre dans ses urines (!). La mère

suivante, Awaasif, fut comme sa fille l'une des meilleures de sa promotion à

3ans, gagnante des Yorkshire Oaks (Gr1), puis troisième du Prix de l'Arc de

Triomphe des "A" (derrière Akiyda et Ardross mais devant April Run)

avant de s'adjuger le Gran Premio del Jockey Club (Gr1) l'année suivante.

Awaasif est une fille de la jument d'élite Royal Statute dont descendent, au

total, la bagatelle de treize gagnants de Gr1 ! Troisième point fort : un père

de mère haut de gamme. Abhisheka est tout simplement une fille de l'empereur

Sadler's Wells, auquel elle vient d'offrir son quarante-et-unième gagnant de

Gr1 en tant que père de mère. Sans commentaire...

"DU

JEUNE HOMME ET DE LA FORTUNE"

Quatrième

point fort : un père à la production classique. Distorted Humor s'est classé

tête de liste des pères de gagnants aux USA en 2011, et compte aujourd'hui plus

de 100 gagnants de Stakes à son actif, 12 au niveau Gr1 dont notamment le

dernier lauréat en date du Breeders' Cup Classic (Gr1), Drosselmeyer ! Peu

connu chez nous, vous n'entendrez par contre que des louanges concernant

Distorted Humor outre-Atlantique. Ce jeune homme ne fut certes pas un champion

mais plutôt un solide performer (23 sorties en 3 saisons), doté de beaucoup de

vitesse (titulaire d'un chrono record sur 1.400m) et assez tardif : inédit à

2ans, il s'adjugea un Gr3 à 3ans comme à 4ans et réalisa sa meilleure saison à

l'âge de 5ans en alignant les victoires dans le Commonwealth BC Stakes (Gr2),

le Churchill Down Handicap (Gr2) et les Ack Ack Stakes (Gr3), échouant au

niveau supérieur dans le Cigar Mile Handicap (Gr.1), troisième de Sir Bear et

Affirmed Success. Un palmarès suffisant pour justifier de sérieux espoirs au

haras, lesquels furent largement surpassés par un potentiel améliorateur qui

fait aujourd'hui la fortune de son haras... De ce fait, trente-trois de ses

fils sont aujourd'hui étalons, dont une grande majorité sans production en âge

de courir. Ils ont comme chef de file Flower Alley, père du champion 2012 des

3ans I'll Have Another, gagnant du Kentucky Derby et des Preakness Stakes

(Grs1) avant d'être victime d'une tendinite la veille des Belmont Stakes...

I'll Have Another (traduire par "j'en prendrait bien un autre" en

anglais, phrase que son éleveur prononçait chaque fois que son épouse lui

proposait des cookies !), sera le premier petit-fils de Distorted Humor à

intégrer le haras, en 2013, au Japon.

"DU

CERF ET DU FAON"

Cinquième

point fort : l'influence classique de la lignée mâle du père. Distorted Humor

est un petit-fils du chef de race Mr Prospector (dont la descendance directe a

remporté un quart des Grs1 disputés outre-Atlantique en 2011), via le bon père

d'étalons Forty niner, dont la branche est à l'origine des vainqueurs de

quarante-et-une courses de Gr1 depuis 2001 inclus ! Cependant, seuls cinq de

ces succès furent acquis sur gazon, d'où une estampille "dirt" qui a

motivé la quasi-absence des fils de Distorted Humor au sein du parc étalon

européen (un en Suède, un autre à Chypre), alors que le sang de Forty Niner ne

compte que deux autres représentants sur notre continent, d'ailleurs tous deux

stationnés en France : le confirmé Sunday Break, stationné au haras de la Haie

Neuve et qui a fait ses preuves sur le "turf", et son fils Never on

Sunday, un lauréat du Prix d'Ispahan (Gr1) qui vient d'achever sa première

saison de monte au haras de Grandcamp.

"DU

CHEVAL ET DU LION"

Sixième

point fort : l'affinité classique entre un étalon et un père de mère, que l'on

qualifie de nick. Dans le cas du croisement Distorted Humor x Sadler's Wells,

on se trouve face à une combinaison génétique qui fonctionne remarquablement

bien, car plus de 40 % des gagnants de Gr1 produits par Distorted Humor

véhiculent cette formule : Aesop's Fables et le gagnant des National Stakes

(Gr1) Pathfork sont tous deux issus d'une fille de Sadler's Wells, lequel est

le grand-père des mères de Flower Alley (Travers Stakes) et de Bit of Whimsky (Queen

Elizabeth II Challenge Cup), et Histericalady (Humana Distaff Stakes) est une

petite-fille de Northair, un étalon par Northern Dancer et une fille de Bold

Reason, soit un trois quarts frère génétique de Sadler's Wells !!! Une haute

réussite que l'on peut tenter d'expliquer par deux constats : l'affinité

classique reconnue entre les descendants de Mr Prospector et les filles de

Sadler's Wells, formule à l'origine de quinze gagnants de Gr1 (dont nos étalons

Creachadoir et Whipper), et l'équivalence génétique forte existant entre

Sadler's Wells et Danzig's Beauty, mère de Distorted Humor.

"DU

ROSSIGNOL ET DE L'HIRONDELLE"

Septième

point fort : une équivalence génétique forte dans le croisement. Celle qui orne

le papier de Aesop's Fables est assez saisissante : Danzig's Beauty est par un

fils de Northern Dancer, père de Sadler's Wells, et leurs pères de mères

respectifs, Mr Leader et Bold Reason, sont tous deux par Hail to Reason et une

fille de Djeddah ! Comme nous l'avons déjà souligné, ce mode de croisement est

présent dans le pedigree de près des trois quarts des gagnants de Gr1 aux USA

en 2011...

"DES

LOUPS ET DES BREBIS"

Huitième

point fort : l'affinité entre la lignée mâle de l'étalon (celle de Mr

Prospector) et la souche maternelle de la jument (famille 22-b). Si Snow Bride

a produit deux chevaux de Groupe avec Seeking the Gold (Mr Prospector), à

savoir Saytarra (gagnante sans lendemain du Prix d'Aumale Gr3 à 2ans) et Qais

(placé de Gr2), sa mère Awaasif avait engendré Jareer (New Orleans H., Gr3)

avec Mr Prospector et Ibn al Haitham (Saranac H., Gr.3) avec Zafonic,

petit-fils de Mr Prospector. Mais c'est en remontant à la mère suivante, Royal

Statute, que les références de cette affinité sont les plus frappantes: Royal

Statute figure à l'origine de treize gagnants de Gr1 dont dix sont porteurs du

sang de Mr Prospector !!! Outre Aesop's Fables, citons Act One (In the Wings),

Bosra Sham (Woodman), California memory (Highest Honor), Ciro (Woodman), Hector

Protector (Woodman), Internallyflawless (Giant's Causeway), Pour moi (Montjeu),

Red Giant (Giant's Causeway) et Shanghai (Procida). Pour être encore plus

précis, on soulignera que les pedigrees les plus proches de celui de Aesop's

Fables sont ceux des champions Act One, porteur de la combinaison Sadler's

Wells x Blushing Groom x Mr Prospector x Royal Statute, et du gagnant du Derby

2011 Pour Moi, véhiculant quant à lui la formule Sadler's Wells x Mr Prospector

x Royal Statute. Une comparaison des plus flatteuse !

"DU

LION, DU LOUP ET DU RENARD"

Neuvième

point fort : la qualité des inbreedings. Aesop's Fables est inbred 4x3x5 sur

Northern Dancer, 5x5 sur Hail to Reason et 5x5 sur Native Dancer (une

combinaison classique !), et son taux de consanguinité, très correct, est de

3,5 % (à huit générations). Dixième point fort : l'équilibre des dosages. Le

profil de Aesop's Fables (9 - 2 - 14 - 4 - 1 (30)) peut être qualifié de riche

(30 citations) avec un très bel équilibre (le nombre de mentions classiques est

très proche de la moitié du total), beaucoup de brillance et une nette

orientation sur la vitesse sans manquer de solidité. De quoi compléter un

croisement qui mérite, amplement, ses trois étoiles !

"DE

L'ACCOUCHEMENT D'UNE MONTAGNE"

Aesop's

Fables est donc un cas d'école, celui d'un pedigree où le mélange des meilleurs

sangs américains et européens se traduit par une amélioration qualitative

notable. Ce n'est certes pas toujours le cas, et la conception d'un tel

pedigree n'est pas à la portée économique du commun des éleveurs. Mais c'est

bien là que réside la force des grands élevages tel celui de Darley, dont les

efforts visant à l'amélioration de la race bénéficient à terme à chacun, primes

à l'éleveur ou pas !