Compiegne, prix pelleas (l) : smoking sun enfume ses adversaires

Autres informations / 23.07.2012

Compiegne, prix pelleas (l) : smoking sun enfume ses adversaires

Sans

jamais gagner de loin, tout en poursuivant sa progression dans la hiérarchie,

Smoking Sun (Smart Strike) s’affirme comme un bon 3ans. Il l’a démontré à

Compiègne en remportant le Prix Pelleas, une Listed disputée seulement

vingt-quatre heures après le Prix Eugène Adam (Gr2). Sa "musique" est

d’ailleurs celle d’un bon élément puisqu’il a débuté sa carrière par deux

succès, avant de buter sur un certain Bayrir (Medicean) dans le Prix Ridgway

(L). Depuis, le poulain de Son Altesse Aga Khan a enlevé le Prix Eugène Adam et

Smoking Sun en a profité pour franchir également un palier. Tardif, à l’image

de Bayrir, Smoking Sun a également un bon moteur. Après avoir galopé en

quatrième position, le nez au vent, il a été le premier à attaquer l’animateur

Star on the Rocks (Rock of Gibraltar) à l’entrée de la ligne droite pour lui

prendre le meilleur à trois cents mètres du poteau. Pour finir, Gris de Rêve

(Slickly) a fondu sur lui, mais Smoking Sun a redonné un bon coup de reins pour

dominer le protégé de Jean-Pierre Gauvin. Entraîneur de Smoking Sun, Pascal

Bary a expliqué : « Il gagne bien, après avoir bénéficié d’une course limpide,

sans heurts dans le parcours. C’est agréable d’avoir ce genre de chevaux à

l’entraînement. Je pense qu’il peut faire un bon 4ans, puisqu’il appartient à

une famille tardive, celle du deuxième du Derby d’Epsom pour la famille

Niarchos [Main Sequence, ndlr]. Il pourra faire 2.400m. Maintenant, nous allons

soit l’orienter vers le Prix Guillaume d’Ornano, soit attendre septembre. »

Dans le Prix Guillaume d’Ornano, Smoking Sun devrait retrouver son tombeur du

Prix Ridgway, Bayrir.

LA

"LIGNE" DU PRIX RIDGWAY REPETE

On peut

faire dire ce que l’on veut aux "lignes", mais parfois, cela s’avère

un bon outil pour juger de la valeur d’une course. Le Prix Ridgway 2012 est par

exemple un excellent cru puisque son lauréat, Bayrir, a confirmé dans le Prix

Eugène Adam. De plus, ses suivants immédiats, à savoir Smoking Sun, Gris de

Rêve et Qizween (Muhtathir) ont conclu dans le même ordre dans ce Prix Pelleas.

Gris de Rêve a confirmé qu’il avait franchi plusieurs paliers depuis le

printemps. En revanche, Qizween, après avoir eu un parcours idéal, n’a pu

réagir, se contentant d’assurer la troisième place.

L’ONCLE

DE MAIN SEQUENCE

La mère

de Smoking Sun, Burning Sunset (Caerleon), a gagné au niveau Listed en France

et s’est classée troisième du Prix d’Harcourt (Gr2). Elle est la génitrice

d’Ikat (Pivotal), deuxième du Prix d’Aumale (Gr3), et troisième du Prix

François Boutin (L). Ikat est la mère de Main Sequence  (Aldebaran), deuxième du Derby d’Epsom (Gr1)

En 2010, Burning Sunset a eu un produit par Henrythenavigator, actuellement à

l’entraînement chez Pascal Bary. Burning Sunset a plusieurs frères et soeurs de

grande qualité. Ainsi, elle a pour soeur Light Shift (Kingmambo), gagnante des

Oaks d’Epsom (Gr1), Shiva (Hector Protector), lauréate de Gr1 au Curragh, et

Limnos (Hector Protector), gagnant du Prix Foy (Gr2) et du Prix Jean de Chaudenay

(Gr2). La troisième mère de Smoking Sun, Northern Trick (Northern Dancer),

était une championne. Elle a enlevé les Prix de Diane et Vermeille (Grs1) avant

de conclure deuxième de "l’Arc", battue alors par Sagace.