Darley july cup (gr1) : a la recherche d’une star du sprint

Autres informations / 13.07.2012

Darley july cup (gr1) : a la recherche d’une star du sprint

Cette

année, les Britanniques ne disposent pas de sprinter de premier plan. La preuve

en a été faite à Royal Ascot où les Anglais ont été battus dans les King’s

Stand Stakes et dans les Golden Jubilee Stakes (Grs1). Cette fois, seule

l’australienne Ortensia (Testa Rossa), décevante neuvième des King’s Stand

Stakes, forme la coalition étrangère. Les Anglo-Irlandais sont donc quasiment

entre eux pour accrocher ce Gr1 majeur de la saison sur le sprint. Ils comptent

avant tout sur Bated Breath (Dansili), véritable métronome à ce niveau. Il a

l’avantage de se sortir du terrain souple, comme il l’a montré à Woodbine l’an

dernier. Le hic, c’est qu’il ne gagne jamais à ce niveau, terminant plus

souvent deuxième, comme dans les King’s Stand Stakes. C’est la base logique de

la course et celui qui parviendra à le devancer gagnera le July Cup.

SOCIETY

ROCK, S’IL PART BIEN

Dans les

Golden Jubilee, Society Rock (Rock of Gibraltar) a perdu une partie de ses

chances au départ. Il s’est élancé sur un temps de retard et ce fut dur de

revenir. Il a néanmoins conclu cinquième. Il est l’un des rares dans ce lot à

avoir gagné un Gr1 sur le sprint. C’était dans les Golden Jubilee 2011. Son

départ va conditionner sa course mais, s’il part bien, c’est un prétendant à la

victoire.

LIBRANNO

SUR SA FORME

Quatrième

de cette épreuve l’an dernier alors qu’il avait 3ans, Libranno (Librettist) est

un spécialiste de la piste du July. Il reste sur deux victoires, sur 1.200m et

1.400m, respectivement dans une Listed et un Gr3. Il manque un peu de référence

face aux bons sprinters, mais il est en grande forme et peut viser un bon

classement.

L’INCONNUE

SEPOY

En

Australie, Sepoy (Elusive Quality) était un champion sur le sprint, de 2ans à

3ans. Il est gagnant de Gr1 et est maintenant chez Godolphin, chez Mahmood al

Zarooni. Il va faire ses débuts en Angleterre après une longue absence. Il n’a

pas été revu depuis son échec sur le Tapeta de Meydan dans le Dubai Golden

Shaheen. En théorie, c’est une première chance, mais il est difficile de savoir

où il en est. Il sera associé à Frankie Dettori et représente un pari amusant.

FIRE

LILY PEUT SE REVELER

Dans la

Poule d’Essai des Pouliches, Fire Lily (Dansili) a conclu cinquième après un

parcours exécrable. Elle s’est ensuite reconvertie sur le sprint et vient de se

balader dans les Ballygoan Stakes (Gr3) à Leoparstown. Fire Lily a seulement

3ans, mais la génération des pouliches tient un peu plus la route que celle des

mâles du même âge. Elle peut viser une bonne place ici.