Darley july cup (gr1) : mayson s’envole dans le july cup de l’extreme

Autres informations / 14.07.2012

Darley july cup (gr1) : mayson s’envole dans le july cup de l’extreme

L’état

du terrain, qui n’a cessé de s’alourdir au fil des heures à Newmarket, a été

l’élément clé pour le Darley July Cup (Gr1). Sur une surface très pénible, les

attentistes n’ont jamais pu rejoindre le duo de tête, composé de Mayson

(Invincible Spirit) et de The Cheka (Xaar), et de plusieurs chevaux qui ont

quand même tenté le coup et n’ont pas fait non-partants, se sont vite retrouvés

dans le rouge, complètement hors sujet. Le gagnant, Mayson, n’a pas volé sa

victoire, s’imposant de bout en bout, sans l’aide de personne. Mais il est

quasiment certain que, sur une piste fast, le résultat de ce Darley July Cup

aurait été bien différent. Pour Mayson, c’est un coup de maître. C’était son

premier essai au niveau Gr1 et jamais, pour l’instant, il n’avait montré qu’il

était un cheval de ce niveau. Mais, il fallait se souvenir qu’en début de

saison il avait remporté les Abernant Stakes (L), puis les Palace House Stakes

(Gr3), à Newmarket, mais sur le Rowley Mile et sur du terrain Good to soft. En

trois sorties sur les hippodromes de Newmarket, Mayson n’a jamais connu la

défaite. Pour Richard Fahey, un entraîneur qui tourne à plus de cent gagnants

par saison depuis cinq ans, c’est une deuxième victoire au niveau Gr1 après

celle de Wootton Bassett (Iffraaj) dans le Grand Critérium 2010 à Longchamp.

Samedi, Mayson était vraiment abandonné à la cote, ce qui a plutôt fait rire

son entraîneur : « Avant la course, je suis allé voir les cotes. J’ai vu que

mon pensionnaire était un outsider et je me suis dit : "c’est la plus

grosse blague de tous les temps". À York, le cheval s’est fâché et s’est

tapé la jambe dans sa stalle de départ. Et à Newcastle, il n’a pas été dans le

coup ensuite à cause de ça. Il est engagé dans les Nunthorpe Stakes, mais sa

mauvaise expérience à York me freine un peu. Nous allons en discuter avec ses

propriétaires. » Ce succès de Mayson remet en avant le tandem Richard Fahey -

Paul Hanagan, qui collaborent un peu moins souvent maintenant, depuis que Paul

Hanagan est devenu premier jockey du cheikh Hamdan al Maktoum.

THE

CHEKA BON DEUXIEME

Rapidement,

Mayson a pris la tête du peloton au centre, alors que Reply (Oasis Dream)

évoluait seul à l’extérieur. The Cheka a pris la bonne roue, celle de Mayson

et, même s’il n’a jamais pu venir lui contester le leadership, il s’est bien

comporté et se classe facilement deuxième. Il était muni d’oeillères pour la

première fois et ce néo-sprinter, peu à peu raccourci, peut faire une très

bonne recrue dans ce sport particulier. Pour sa première tentative sur 1.200m,

il avait bien couru à York, terminant deuxième d’un Gr2, devant Society Rock

(Rock of Gibraltar) qu’il domine encore ici. « Malheureusement, Mayson est

parti plus vite que nous et a pu prendre les choses en main, analysait Eve

Johnson-Houghton, entraîneur de The Cheka. Dans les sprints, le départ est un

moment clé. Mais, malgré cela, je suis content de la course de The Cheka, qui

s’affirme de plus en plus. Je pense courir avec lui le Champion Sprint lors du

Champions Day. »

SOCIETY

ROCK TOUJOURS LA

Avec le

forfait de Bated Breath (Dansili), Society Rock, lauréat 2011 des Golden Jubilee

(Gr1), s’est retrouvé propulsé favori. Il est mieux parti qu’à Royal Ascot, où

il avait hypothéqué une partie de ses chances au départ dans les Golden Jubilee

2012 de Black Caviar (Bel Esprit). Toujours dans le coup, il n’a rien lâché et

prend une bonne troisième place : « Il court vraiment bien, a commenté James

Fanshawe, son entraîneur. Je pense que Society Rock a peiné un peu dans les

cent derniers mètres, car ce terrain est éprouvant. Quand les conditions climatiques

sont aussi extrêmes, on ne peut qu’être satisfait lorsque son cheval se

comporte bien. »

DU MIEUX

POUR ORTENSIA

L’Australienne

Ortensia (Testa Rossa) avait déçu dans les King’s Stand Stakes (Gr1), y

terminant neuvième alors qu’elle était favorite. Cette fois, ce fut mieux pour

elle et sur cette piste qui n’est pas censée l’avantager, elle se classe quatrième.

Son entraîneur, Paul Messara, a dit : « Elle court très bien, car le terrain

humide n’est pas fait pour elle. Être quatrième dans ces conditions est une

belle performance et je pense que sur une piste rapide elle aurait obtenu un

bien meilleur classement. Si elle récupère bien, elle va aller courir les

Nunthorpe Stakes. Les 1.000m de York ne seront pas un problème pour elle. »

BATED

BREATH FORFAIT À CAUSE DU TERRAIN

Samedi

matin, celui qui aurait dû être le favori du Darley July Cup, Bated Breath

(Dansili) a été déclaré forfait. Il est tombé 18 mm d’eau durant la nuit et son

entourage a jugé la piste trop souple pour ses aptitudes. Krypton Factor

(Kyllachy) et Libranno (Librettist) ont également fait forfait samedi matin.